Red Hat s’affirme dans l’e-commerce

Mobilité

L’offre e-commerce de l’éditeur Linux Red Hat s’affine. Pour toucher les grosses PME, le spécialiste de l’Open source vient de sortir une solution packagée, Red Hat e-Commerce Suite. L’offre, qui regroupe différentes applications liées au commerce en ligne, marque la volonté de l’éditeur d’aller au-delà de la simple distribution Linux.

Red Hat, spécialiste des solutions Open source pour Internet, poursuit sa diversification. Loin de se cantonner dans un rôle d’éditeur de système d’exploitation Linux, la société tente de conquérir de nouveaux marchés notamment en présentant un catalogue de produits consacrés à l’e-commerce le plus complet possible. Après avoir intégré au sein de ses offres des applications issues de diverses acquisitions ou développées en interne – tels Database, la plate-forme de commerce électronique Interchange, le serveur Web sécurisé StrongHold 3.0 et la solution de paiement CCVS – Red Hat cherche désormais avant tout à offrir une solution packagée et prête à l’emploi. Solution qui lui permettrait de toucher alors les entreprises de taille moyenne (en dessous de 5 000 personnes).

L’éditeur, qui cherche là un moyen de s’imposer sur le secteur de l’e-business, lance donc Red Hat e-Commerce Suite. Cette dernière, basée sur le système d’exploitation Linux 7.1 et le serveur Apache, reprend l’ensemble des offres e-commerce commercialisées individuellement. On retrouve donc Interchange 4.8, la plate-forme de commerce en ligne, des applications de sécurisation tels SSL Stronghold Secure Server ou encore le système de sécurisation de paiement CCVS, ainsi que la base de données PostgreSQL. La suite applicative reposant sur le langage Perl et non sur Java est un atout, estime Red Hat, qui assure de ce fait une baisse des coûts de développement pour les entreprises, notamment en raison de la cherté des spécialistes Java.

Un secteur très concurrentiel

Si la suite application e-commerce devrait intégrer d’autres solutions d’ici la fin de l’année, notamment par le biais de partenariats avec des sociétés de type Web agencies, Red Hat s’installe tout de même sur un secteur très concurrentiel où les ténors du marché, s’ils n’ont pas encore verrouillé le secteur, possèdent une confortable avance et une forte notoriété.

La commercialisation de cette offre packagée devrait débuter aux Etats-Unis dès le 22 août et coûtera 3 300 dollars (environ 23 686 francs). Elle devrait être disponible en France d’ici la fin août. Aucune indication sur le prix n’a été donnée. Toutefois, il devrait être sensiblement identique au tarif annoncé pour les Etats-Unis. Le prix comprend, entre autres, un an de support produit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur