Red Hat va mieux que bien

Cloud

Malgré la campagne de dénigrement de Linux menée par SCO Group, l’activité du distributeur Red Hat ne s’affaiblit pas, au contraire…

Apparemment les attaques de SCO Group contre Linux n’entament pas l’activité d’un des principaux distributeurs de suite Linux, l’américain Red Hat, même si celui-ci reconnaît passer beaucoup de temps en démarches d’ordre juridique ou à répondre aux questions de ses clients. Red Hat affiche en effet lors de son deuxième trimestre, clos fin août, un bénéfice net de 3,3 millions de dollars, sur un chiffre d’affaires de 28,8 millions de dollars. Ce dernier se répartit en 18,3 millions réalisés par la vente d’abonnements à sa suite Linux et en 10,3 millions relatifs à la prestation de services. Ce trimestre, Red Hat a gagné 2300 nouveaux abonnés à son produit phare, Red Hat Enterprise Linux, lequel combine une version de Linux et des logiciels complémentaires, et dont on attend une prochaine version pour octobre.

Ce chiffre est en hausse de 10% par rapport au premier trimestre. Au total, Red Hat revendique 26 000 abonnés. Ces résultats font état d’une nette amélioration de la situation financière du distributeur puisqu’un an plus tôt il annonçait une perte de 1,9 million de dollars et un chiffre d’affaires de 21,2 millions de dollars. Quant à ces démarches juridiques, elles consistent en une plainte déposée le mois dernier à l’encontre de SCO Group. Elle vise à obtenir un jugement déclaratoire reconnaissant que sa suite Linux n’enfreint aucun copyright appartenant à SCO Group. Red Hat réclame également des dommages et intérêts afin de réparer l’impact commercial négatif des affirmations de SCO concernant l’illégalité de Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur