Redbus Interhouse explore la biométrie par reconnaissance d’iris en France

Cloud

L’hébergeur d’origine britannique a obtenu le feu vert de la Cnil pour déployer cette technologie d’authentification.

Redbus Interhouse, un prestataire britannique sur le marché de l’hébergement ultra-sécurisé d’équipements informatiques, a reçu l’agrément de la Commision nationale informatique et libertés (Cnil) pour l’utilisation d’un système biométrique par reconnaissance d’iris dans son contrôle d’accès à son centre de Paris La Défense. C’est la deuxième entreprise française à recevoir cette autorisation après la Banque de France.

Redbus Interhouse a investi 150 000 euros afin d’adapter son network operating center (NOC), notamment pour la mise en oeuvre de ce système d’authentification de nouvelle génération.

Selon le prestataire informatique, cette protection constitue le “haut niveau de sécurité” censé interdire toute usurpation d’identité (vol, perte de badge).

La biométrie, une technologie prometteuse selon Bruxelles
La Commission européenne vient de mettre en ligne un nouveau portail thématique sur les problématiques de biométrie, ouvert aux communautés scientifique et politique, aux organismes publics et au secteur privé. Le site web de vulgarisation technologique, accessible via URL www.europeanbiometrics.info, n’est disponible qu’en version anglaise.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur