RedHat veut unifier KDE et Gnome

Cloud

Fort de sa position de leader, RedHat livrera ses prochaines distributions Linux avec un seul environnement graphique développé par ses soins. Objectif : simplifier le choix de l’utilisateur (susceptible d’hésiter entre KDE et Gnome) et simplifier le travail de l’éditeur. Un environnement Linux unifié serait aussi un moyen de séduire le grand public. Ce qu’a bien compris la société Lindows qui sort la version 2.0 de LindowsOS.

“Pour les prochaines distributions RedHat Linux, nous avons décidé d’unifier les environnements de bureau KDE et Gnome sous une même interface graphique”, écrit Owen Taylor, un des dirigeants de la société, dans un article publié sur le site de l’éditeur. “Notre objectif est de profiter de l’expérience des utilisateurs tout en réduisant notre travail”, poursuit-il avant d’expliquer les raisons de ce choix.

Rappelons que KDE (K Desktop Environment) et Gnome (GNU Network Object Model Environment) sont deux interfaces graphiques distinctes, généralement livrées avec les distributions Linux et dont l’installation est laissé au choix de l’utilisateur. La création d’un environnement commun est un débat qui revient régulièrement dans la communauté Linux. Visiblement, RedHat a assez discuté et préfère agir en créant sa propre interface de travail.

Réflexe de leader ?

S’il est vrai qu’un seul environnement graphique évitera bien des confusions dans l’esprit des utilisateurs (encore que ceux qui se lancent dans Linux savent a priori à quoi s’attendre), cette stratégie est l’occasion pour RedHat d’asseoir sa position dominante sur le marché des distributions Linux. Tout en contrant éventuellement le prochain “concurrent” issu de UnitedLinux, une distribution Linux créée par Suse, SCO, Turbolinux et Conectiva (voir édition du 13 septembre 2002). C’est en tout cas un passage obligé pour espérer installer Linux sur les ordinateurs de bureau du grand public comme des entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur