“Refarming 4G” : Bouygues Telecom confiant dans une décision rapide

4GMobilitéRégulations
bouygues-telecom-refarming-4g-frequence-1800mhz

Bouygues Telecom perçoit un potentiel d’exploitation de la 4G à partir d’une bande de fréquence attribuée à la 2G (“refarming 1800 MHz”). il attend un signal positif des autorités françaises début 2013.

La 4G par la bande de fréquence 1800 MHz actuellement dédiée à la 2G, Bouygues Telecom y croit. Et le dossier pourrait se débloquer rapidement.

Dans une interview accordée au Figaro, Olivier Roussat, Directeur général de Bouygues Telecom, se déclare “très confiant” dans l’obtention d’une autorisation des pouvoirs publics et de l’ARCEP pour un changement des conditions d’exploitation de la bande de fréquence 1800 MHz.

“C’est autorisé et encouragé par le Commission européenne. Nous sommes très confiants dans le fait que le régulateur et le gouvernement prendront cette décision au début de 2013”, déclare-t-il.

Le débat sur le “refarming 1800” (réaménagement de la bande des 1800 MHz) est stratégique dans la bataille pour s’imposer dans la 4G.

Et Bouygues Telecom a demandé à l’ARCEP une modification dans ce sens en juillet.

Une consultation publique menée par le régulateur des télécoms sur cette question s’est achevée en octobre.

“Nous avons 8 mois au maximum, à compter de la demande de juillet, pour procéder à cet examen et prendre une décision”, expliquait Jean-Ludovic Silicani, Président de l’ARCEP, dans une interview accordée à Challenges en octobre.

“Cette procédure implique un travail conjoint du régulateur et du Gouvernement puisque c’est ce dernier qui en fixe les conditions financières, c’est-à-dire les redevances pour l’utilisation de ces fréquences.”

Mais cette approche sera scrutée par les concurrents de Bouygues Telecom.

Notamment Orange qui a accordé de la place de Free Mobile sur la bande 1800 MHz au nom de l’accord d’itinérance 2g/3G qui les lie.

Assez malin de la part de l’opérateur télécoms filiale du groupe Bouygues : en cas d’obtention de cette autorisation de refarming, il pourrait envisager de recruter environ 200 personnes dans ses centres d’appels en France, ajoute-t-il. Un argument qui ne manquera pas d’attirer l’attention du gouvernement.

Autre élément révélé dans cette nouvelle interview du Figaro : Olivier Roussat se dit également prêt à céder à Free Mobile des fréquences de 1800 MHz.

Vu la rivalité entre les deux groupes, nous avons hâte d’en découvrir les modalités opérationnelles et financières.

(Credit photo : Shutterstock.com – Copyright : Vydrin)

Quiz : Connaissez-vous Bouygues Telecom ?

bouygues-telecom-saga

Image 1 of 21

Bouygues Telecom : la creation
La création de Bouygues Telecom remonte à 1994. C'est une filiale du groupe Bouygues.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur