Renault craque pour Twitter après la Twingo

Mobilité

Le constructeur français roule sur Twitter pour faire vivre le Mondial de l’Automobile 2008 de l’intérieur. 

Le Mondial de l’Automobile vu du stand Renault et comme si vous y étiez. A l’occasion du grand salon parisien des passionnés des voitures, le constructeur se met à gazouiller sur le Web. Il lance “Renault_Live” sur le site de micro-blogging Twitter.com. En 140 caractères maximum par tweet (gazouillis), les auteurs relatent ce qui se passe sur le stand du constructeur et autour, au moment où ça se passe.

Sur le site communautaire, Renault peut partager en ligne les photos de ses voitures, inviter les internautes à une visite virtuelle du stand ou relater la visite d’Ellen Mac Arthur (navigatrice sponsorisée par la marque) et de l’équipe de France de rugby, ou encore annoncer les prochains évènements du constructeur et raconter les essais des visiteurs sur les jeu-test d’écoconduite. “Un visiteur après le test: “c’est plus sympa que l’auto-école”, dit un tweet.

Après l’espace de la marque Renault sur Dailymotion et les sites Renault.com et  Renault.fr, le constructeur français étend sa communication sous le signe du Web 2.0.

Twitter s’appuie sur un principe simple et demande à ses utilisateurs de répondre à la question : “What are you doing ?” (“Qu’êtes-vous en train de faire ?”). Le service d’origine américain  indique totaliser 2,9 millions de micro-bloggeur dont 200 000 actifs chaque semaine qui postent 3 millions de messages par jour.

Les internautes peuvent s’abonner aux mises à jour du micro-bloggeur pour les recevoir par messagerie instantanée ou par e-mail. Celui-ci peut d’ailleurs poster ses messages sur sa page Twitter de la même manière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur