Rencontres en ligne : Meetic a conquis Match.com Europe

Mobilité

Le groupe français acquiert la branche Europe de Match.com. La maison-mère IAC du service américain devient un actionnaire de référence de Meetic.

Marc Simoncini a réussi un coup magistral : le PDG de Meetic est parvenu à faire plier le groupe américain Match.com en Europe. La société française, qui développe depuis 2001 un réseau de sites de rencontres sur le Vieux continent et qui est coté sur l’Eurolist d’Euronext depuis 2005, a conclu un accord visant à acquérir les activités Europe de dating et de matchmaking de son concurrent Match.com. “Sous certaines conditions”, précise le communiqué de presse mais Meetic en dira plus vendredi matin lors d’un rendez-vous donné à la presse.

Concrètement, Meetic va acquérir les activités Europe de Match.com qui a déployé son service dans 15 pays européens*, dont la France. Le groupe acquéreur reconnaît que Match.com avait pris des positions stratégiques : le service Internet pionnier des rencontres en ligne, propriété du groupe américain IAC de Barry Diller, avait acquis une notoriété plus grande dans les Pays Nordiques et au Royaume-Uni. En France, Match.com avait commencé à faire ses emplettes en acquérant Netclub en 2007.

Fin 2008, Match.com comptait un total de 270 000 abonnés en Europe, pour un chiffre d’affaires annuel d’environ 60 millions d’euros. Par comparaison, Meetic a réalisé un CA de 133,7 millions d’euros, affiche 696 472 abonnés payants (données 2008) et  28 millions de profils enregistrés en Europe (donnée 2007).

Plus fort, l’ancien concurrent de Meetic va devenir un de ses principaux actionnaires : Au terme de cette opération, IAC devrait détenir 26,8% du capital (et de 21,1% des droits de vote) du groupe français. Mais Marc Simoncini, en qualité de  Fondateur et P-DG, resterait l’actionnaire de référence du groupe avec 23,1% du capital (et 36,0% des droits de vote) de Meetic.

Bientôt un million de clients en Europe

“Cette opération de consolidation majeure augure ainsi d’une nouvelle ère pour MEETIC puisqu’elle va lui permettre de développer sa position sur les marchés très concurrentiels de la rencontre en ligne en Europe, grâce notamment à une base abonnés qui comptera près d’un million de clients”, indique Marc Simoncini, cité dans le communiqué de presse.

Précisons que Meetic avait récemment annoncé qu’il quittait la zone Asie pas suffisamment rentable. Cette opération Meetic-Match devrait être effective au plus tard fin juin 2009 mais le groupe acquéreur estime que l’intégration de ces activités et la mise en oeuvre des nombreuses synergies devraient s’étaler sur une période de 18 à 24 mois.

*Le périmètre total de Match.com en Europe comprend 15 pays : Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Irlande, Italie, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni.
Par comparaison, Meetic est aussi présent dans 15 pays européens : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Suisse.

J2M : le retour
Petite précision qui ne manque pas de saveur : Meetic a été conseillé dans cette transaction par Messier & Associés. De vieilles connaissances en fait… En 2000, Jean-Marie Messier, alors PDG de Vivendi Universal, avait acquis le portail iFrance, dirigé à l’époque par … Marc Simoncini. “Le plus beau deal de la Net-économie”, disait-on à l’époque : 150 millions d’euros, soit un milliard de francs.

A consulter également : Vnunet TV, la plate-forme Web TV : Marc Simoncini : “Nous sommes imbattables en France” (Web3, 12/12/08)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur