Rentrée Microsoft France : “Préparez-vous à la plus grosse vague de sorties produits”

Régulations
alain-crozier-microsoft-cloud-windows-8

Sous la direction d’Alain Crozier, la branche française de Microsoft pose les jalons d’un catalogue entièrement remodelé : Windows 8, Windows Phone 8, Windows Server 2012…

Première session inaugurale pour Alain Crozier, le nouveau Président de Microsoft France, à l’occasion de la rentrée.

Après avoir passé 15 ans dans la sphère financière de l’éditeur depuis le siège social à Redmond, le nouveau boss doit gérer un agenda 2012 -2013 chargée : Windows 8, Windows Phone 8, Office 2013, Windows Server 2012, Dynamics Nav 2013…

“Nous n’avons jamais vu une telle configuration. C’est la plus grosse vague de lancement de produits de l’histoire de l’entreprise”, a commenté Alain Crozier.

“La vision de Microsoft devient une réalité : une expérience cohérente entre écran, une expérience personnelle et simplifiée, toujours en ligne dans le cloud (…) C’est la convergence ‘Devices et services’ et Microsoft veut devenir le meilleur dans ce domaine.”

La prochaine grande étape, c’est le lancement commercial de Windows 8 à partir du 25 octobre. Et Paris sera à l’honneur pour l’OS nouvelle génération de l’éditeur.

Au nom de l’éditeur, Alain Crozier a annoncé deux initiatives pour la formation et la pédagogie dans les nouvelles technologies : Web@cademie permettra à des jeunes sans qualification de suivre un cursus pour devenir développeur Web en partenariat avec l’école informatique Epitech.

Microsoft compte également inaugurer  “une classe du futur” en mettant à disposition des enseignants et des élévèes des outils pour utiliser le numérique dans un cadre pédagogique (réalité augmentée, projection 3D, …).  Une première école d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine, ville dans laquelle se situe le Campus de Microsoft France) devrait l’inaugurer dans 15 jours.

C’est à Nicolas Petit, Directeur marketing et Opérations, d’annoncer un nouveau partenariat dans le cloud et un nouveau client grand compte.

Sur le premier volet, un partenariat est signé avec Bouygues Telecom Entreprises pour fournir un bouquet de services cloud aux PME françaises.

La division BtoB de l’opérateur du groupe Bouygues se chargera de commercialiser un bouquet d’offres cloud “prête-à-l’emploi” sous forme de guichet uniques. Tandis que Microsoft fournira la brique Infrastructure-as-a-Service (IaaS) pour accompagner son partenaire télécoms.

Autre bonne pioche : Microsoft affiche une nouvelle référence dans sa clientèle grands comptes : Vinci. Le groupe mondial de concessions et de construction, d’origine française, signe un contrat majeur pour le déploiement de l’offre Microsoft auprès des 183 000 collaborateurs répartis dans 2 500 filiales et près de 100 pays.

C’est une solution unifiée pour couvrir les environnements IT hétérogènes (notamment clouds privés, publics et hybrides) qui sera mise en oeuvre. Le groupe Vinci devrait ainsi adopter Office 365 (messagerie hébergée), sorti il y a un an.

Nicolas Petit est revenu sur la dimension “OS cloud” que revêt Windows Server 2012 et l’outil de virtualisation Hyper-V de troisième génération.

Il a insisté sur les fondamentaux qui n’étaient pas forcément innés chez l’éditeur : “Do not track” (la possibilité donnée à  l’utilisateur de refuser le pistage publicitaire via le navigateur Internet Explorer au nom de la protection de la vie privée, les “clauses contractuelles” (pour les contrats cloud) et la certification ISO 27001″ (securité IT).

(Lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur