Reporting : les Net-entrepreneurs soutiennent l’approche multicanal de Simplifield

EntrepriseStart-up
simplifield-levee-fonds

La start-up française Simplifield, qui développe une solution mobile de collecte et d’analyse du reporting terrain, a levé 350 000 euros auprès de plusieurs Net-entrepreneurs et du fonds KIMA Ventures de Xavier Niel.

Xavier Niel (Iliad-Free), Jacques-Antoine Granjon (vente-privee.com), Oleg Tschelztoff (Fotolia), Ilan Abehassera (Producteev), Jean-David Benichou (ViaGroup), Angélique Berge : les Net-entrepreneurs soutiennent en masse l’activité de Simplifield.

Aujourd’hui basée dans le 17e arrondissement de Paris, cette jeune société a été fondée en 2013, sur fonds propres, par trois associés. Diplômé de l’ESCE Paris, Benjamin Zenou occupe actuellement le poste de CEO. Ancien de Wengo (filiale du groupe Vivendi), il y a rencontré Jonathan Attal, titulaire d’une double formation Supinfo / HEC et désormais COO de Simplifield. Passé par l’Institut polytechnique de Grenoble, Alcatel-Lucent et Oxylane, Georges Plancke s’est joint à l’équipe en tant que CTO.

Autant de compétences techniques et marketing synthétisées dans une solution mobile visant à faciliter, en entreprise, les échanges et le partage d’expérience entre les équipes au siège et les collaborateurs sur le terrain. Ces derniers ont la possibilité de faire remonter de l’information en temps réel par des photos, des vidéos, des sondages, des comptes rendus ou encore des codes-barres. Des données centralisées sur un tableau de bord permettant le suivi et l’analyse des opérations de merchandising, des visites commerciales, des inspections qualité, de l’animation d’un réseau de distribution, etc.

Cette collecte s’effectue via une application pour smartphones et tablettes (iOS, Android). Simplifield propose plusieurs outils sur mesure. L’une d’entre eux est conçu pour contrôler l’exécution de campagnes en point de vente, en s’appuyant essentiellement sur des photographies des vitrines et des rayons. Autres types de campagne : le relevé des prix et la veille concurrentielle, à travers l’étude des stratégies marketing des concurrents, entre opérations portes ouvertes, soldes express et offres découverte.

Structurés dans un format standard et éventuellement classés dans des espaces de travail, les rapports remontent en temps réel dans le tableau de bord. Il est possible de générer des documents PDF ou d’exporter en .csv. SFR et Leader Santé ont adopté cette solution qui “fait gagner 30 minutes par jour en moyenne” aux responsables de réseaux, selon Simplifield. Le développement de l’offre va s’accélérer après l’obtention d’une enveloppe de 350 000 euros auprès des investisseurs susmentionnés… et de KIMA Ventures – le fonds de Xavier Niel et Jérémie Berrebi.

simplifield

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de l’école 42 ?

Crédit photo : Constantine Pankin – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur