Reprise du réseau DSL de Completel : la voie est libre pour Kosc

EntrepriseFusions-acquisitionsGestion réseauxLégislationOpérateursRégulationsRéseaux
kosc-feu-vert-reprise-reseau-DSL-completel
4 59

Avec l’union SFR-Numericable (Altice), l’Autorité de la concurrence exigeait la cession du réseau DSL de Completel. Le dossier du repreneur Kosc est validé.

L’Autorité de la concurrence approuve la reprise du réseau DSL de Completel par le consortium Kosc (OVH, Cofip, Kapix et Styx).

Ce curieux attelage est parvenu à montrer patte blanche vis-à-vis de l’autorité de régulation. A double titre. Primo, le repreneur disposent « d’une expertise significative » dans le secteur des télécoms et des compétences adéquates.

Secundo, le consortium est indépendant du groupe Altice et de sa filiale Numericable (jusqu’ici propriétaire du du réseau DSL de Completel) et présente des garanties financières suffisantes.

Rappelons le contexte : fin octobre 2014, l’Autorité de la concurrence avait autorisé le rachat de SFR par Numericable (filiale du groupe Altice), sous réserve d’engagements. L’un d’entre eux consistait à céder le réseau DSL de Completel pour éviter des risques d’atteinte à la concurrence sur les marchés des services télécoms fixes sur le marché BtoB.

« La cession du réseau DSL de Completel permettra ainsi l’apparition d’un nouvel opérateur sur le marché des services de télécommunications  fixes spécifiques entreprises, capable de proposer  immédiatement les services de gros et de détail actuellement offerts par Completel sur son réseau DSL », notifiait l’Autorité à l’époque.

Altice, la holding télécoms et médias de Patrick Drahi, s’était plié à cette exigence. Le consortium Kosc est apparu comme le candidat le plus apte à la reprise.

Il est constitué d’OVH (fournisseur de services télécoms et hébergement pour les entreprises), de Cofip (holding industrielle de la famille Karvelis, notamment engagée dans le négoce textile), de Kapix et Styx (holdings de Yann de Prince et Boris Clausse, deux ex-dirigeant de Mobius Telecom du nom d’un opérateur télécoms de La Réunion acquis en janvier 2014 par le groupe Altice).

La voie est désormais libre pour la reprise de l’exploitation.

Silicon.fr avait révélé début novembre cette cession du réseau DSL de Completel à ce consortium hétéroclite.

Avec Completel, le nouvel opérateur Kosc Telecom met la main sur un réseau de 6500 kilomètres de réseau et de 750 répartiteurs DSL. Il aurait plutôt un profil d’opérateur d’opérateurs plutôt qu’un fournisseur de solutions à vendre directement aux entreprises.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur