Le réseau 3G de SFR couvre 87% de la population française

CloudOpérateursRéseaux

Après un rééchelonnement de son calendrier par l’ARCEP, SFR s’est engagé à étendre sa couverture 3G à 98% de la population française fin 2011. Celle-ci plafonne aujourd’hui à 87%.

Selon son cahier des charges établi par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), SFR s’était initialement engagé à couvrir en 3G au moins 98% de la population française avant août 2009.

Une promesse faite lors de l’obtention de sa licence en 2001 qui n’a été respectée ni par le deuxième opérateur mobile français, ni par son concurrent Orange. A cette date l’année dernière, SFR assurait une couverture 3G de seulement 74% en France, contre 84% pour Orange.

Bon gré mal gré, l’ARCEP avait établi un nouvel échelonnement à respecter. Fin juin, SFR devait au moins couvrir 84% de la population en 3G. C’est chose faite : à la fin du mois dernier, ce taux atteignait les 87%.

Mais les obligations de l’opérateur ne s’arrêtent pas là : d’ici la fin 2011, SFR se doit d’atteindre une couverture 3G sur le territoire français de 98%…

Selon le calendrier de l’ARCEP, Orange a, de son côté, jusqu’à fin 2010 pour atteindre une couverture de 91%, et jusqu’à fin 2011 pour couvrir 98% de la population.

Dans Les Echos, Pierre-Alain Allemand, le directeur général des réseaux SFR, souligne que l’intégralité du réseau de l’opérateur mobile est aussi 3G+.

Ainsi, pour répondre à l’explosion des ventes de smartphones entraînant de nouveaux usages comme une consommation accrue de l’Internet mobile, SFR s’engage à délivrer un débit théorique de 7,2 Mbits/s. Tandis que la norme HSPA+ à 21 Mbit/s sera déployée sur Paris, Lyon et Marseille d’ici la fin de l’année.

Rappelons qu’en mai dernier, SFR et Orange ont remporté les deux derniers blocs de fréquences 3G disponibles dans la bande 2,1 GHz pour un montant total de 582 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur