Réseau social : Bebo s’ouvre aux développeurs

Mobilité

Le site de réseau social vient d’annoncer l’ouverture de son API aux développeurs afin d’élargir les applications sur sa plate-forme.

En lançant Open Application Platform, Bebo vient d’ouvrir son API à des développeurs tiers afin de leur permettre d’intégrer leurs applications sur le site de réseau social.

La société revendique une quarantaine de partenariats avec des développeurs qui ont mis au point, pour les 40 millions de visiteurs du site provenant du monde entier, des applications diverses allant de la musique à la vidéo en passant par les jeux et le partage photo.

“En ouvrant notre API et en créant ainsi une plate-forme ouverte aux développeurs, nous offrons à tous les développeurs l’opportunité de créer des applications divertissantes et attractives pour notre communauté mondiale, ce qui constitue pour les fans de Bebo un autre moyen de communiquer, d’établir des contacts et de s’exprimer en ligne”, se réjouit Michael Birch, PDG et co-fondateur de Bebo.

Selon Bebo, la nouvelle plate-forme sera la première du secteur à mettre en oeuvre les normes définies par la plate-forme Facebook, un système de développement ouvert permettant aux entreprises et aux développeurs d’étendre les quelque 7 000 applications de Facebook à d’autres sites de réseaux sociaux.

“Grâce à la mise en oeuvre des normes ouvertes de Facebook, les développeurs peuvent étendre leur portée, ce qui garantira le développement de nouvelles applications et avantagera aussi bien les utilisateurs de Bebo que ceux de Facebook”, explique Adam D’Angelo, directeur technique de Facebook.

Bebo projette également d’intégrer la prochaine plate-forme OpenSocial de Google début 2008, ce qui lui permettra de devenir le premier réseau social compatible à la fois avec la plate-forme de Facebook et avec celle de Google.

La création de plates-formes standard pour les développeurs d’applications apparaît comme une tendance forte dans le domaine des réseaux sociaux. Pourtant, l’annonce du lancement de la plate-forme OpenSocial de Google a été immédiatement rejetée par Tim O’Reilly, le père du ‘web 2.0′, considérant cette décision comme ‘ennuyeuse’ et ‘extrêmement décevante’.

(Traduction de l’article Bebo opens up developer platform de Vnunet.com en date du 13 décembre 2007.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur