Réseau social : les investisseurs placent Twitter au firmament

Cloud

L’engouement des investisseurs vis-à-vis de Twitter est tellement grand que la valorisation est difficile à évaluer.

Les investisseurs continuent de courtiser des réseaux sociaux comme Twitter, considérés comme des pépites du “Web 2.0”.

Le “temple du micro-blogging” a fait l’objet d’un récent placement d’actions sur le marché secondaire, qui valorise la société à 7,7 milliards de dollars.

C’est un bond important par rapport à la dernière évaluation : en décembre 2010, Twitter “valait” 3,7 milliards de dollars alors que la société Internet venait de boucler une levée de fonds de 200 millions de dollars auprès du fonds Kleiner Perkins Caufield & Buyers.

C’est un constat effectué via SharesPost, une place de marché qui réunit les investisseurs individuels, les fonds institutionnels et les sociétés non cotées à la recherche de financement (non reconnue par la Securities and Exchange Commission, autorité de régulation de la Bourse aux Etats-Unis).

Sur la base des 223,7 millions d’actions Twitter enregistrées sur cette place de marché, la valorisation atteint 7,7 milliards de dollars (34,50 dollars par action).

“Le placement Twitter, sursouscrit selon SharesPost, concernait 35 000 actions préférentielles de type B”, précise Reuters.

Et pourtant, trouver de nouveaux gisements de financement ne serait pas la priorité actuelle de Twitter. L’équipe se concentre plutôt son développement produits et son expansion géographique.

L’introduction en Bourse ne serait donc pas d’actualité pour la société Internet créée en 2006.

“C’est trop loin”, selon Biz Stone, co-fondateur de Twitter, interrogé jeudi dernier lors d’un forum à Seoul. “Nous n’en discutons même pas en interne.” (hum hum)

Twitter revendique 200 millions de membres et dispose d’un effectif de 350 personnes.

Biz Stone en a profité pour démentir les informations selon lesquelles JPMorgan Chase & Co serait en discussion pour prendre 10% du capital de Twitter pour 450 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur