Réseau social : Ning traverse une passe difficile

Cloud

Le spécialiste des réseaux sociaux sur mesure Ning réduit son effectif de 40% et va se concentrer sur les offres payantes.

Cure d’austérité chez Ning, du nom de la start-up américaine co-fondée par Marc Andreessen (Netscape), qui propose de monter des “réseaux sociaux sur mesure”.

La direction de la société a annoncé une restructuration et une révision des priorités dans son modèle économique.

Elle a décidé de réduire son effectif de 40% pour redescendre en dessous de la barre des 100 collaborateurs (167 à 98 précisément). Ce plan de suppression de postes surgit un mois après le départ de la co-fondatrice Gina Bianchini.

Du coup, Ning redéfinit ses priorités business. Il abandonne la déclinaison gratuite de son produit financée par la publicité pour se concentrer sur les offres premium.

Les membres qui avaient exploité la formule gratuite sont invités à migrer vers le payant ou de quitter la plate-forme.

Depuis sa création en 2004 en Californie, Ning avait levé 119 millions de dollars. Le service Web 2.0 revendique 43 millions d’utilisateurs et près de deux millions de réseaux Ning constitués.

Une déclinaison française a débuté mais elle n’est pas achevée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur