Le réseau social Ping d’Apple connaît ses premiers ratés

Mobilité

Ping aurait attiré plus d’un million d’utilisateurs en 2 jours selon Apple. Mais de nombreux internautes estiment qu’il s’agit en réalité d’un réseau social trop fermé, un “anti-Web 2.0”.

Dévoilé lors de la keynote Apple du 1er septembre dernier par Steve Jobs, le réseau social musical Ping semble avoir du mal à trouver ses marques et à séduire les internautes.

Couplé à iTunes 10, Ping se base sur le principe de Facebook pour faire communiquer entre eux passionnés de musique et artistes en vogue. Il permet de former une communauté d’amis, d’écouter, de télécharger et de partager ses morceaux préférés de puis iTunes, tout en suivant ses artistes préférés.

Des artistes, comme Lady Gaga et Jack Johnson par exemple, sont associés à ce projet. Les internautes utilisateurs de Ping peuvent suivre leurs pages, consulter leurs dernières actualités, vidéos de concerts et clips.

Selon Apple, Ping est déjà un succès. La firme de Cupertino révèle, par voie de communiqué de presse, que son réseau social maison a recensé plus d’un million d’utilisateurs 48 heures après son lancement.

“Un tiers des utilisateurs qui ont téléchargé iTunes 10 ont rejoint Ping”, a déclaré Eddy Cue, vice-président de la branche “Services Internet” d’Apple. “Tandis que davantage de gens vont télécharger iTunes 10 au cours des prochaines semaines, nous nous attendons à ce que la communauté Ping continue de s’agrandir.”

Reste à savoir si la  “marque à la pomme” parviendra sur le long terme à fidéliser les premiers membres de Ping, car de nombreux utilisateurs de ce réseau social musical sont loin d’être aussi enthousiastes qu’Apple.

Dès son inauguration, des internautes ont constaté l’arrivée massive de spams sur les commentaires des profils d’artistes, comme Lady Gaga ou Katy Perry. Une grande partie de ces spams promettent aux internautes de gagner des produits Apple, comme un iPad, un iPhone ou un iPod…

Certains internautes critiquent également la politique de visibilité des artistes mis en avant sur Ping. Une grande place est accordée aux vedettes internationales qui écoulent déjà des millions de disques, comme U2, Shakira ou Lady Gaga. Mais des chanteurs moins connus ou moins “bankables” ne sont pas mis en avant…

L ‘ergonomie de Ping laisserait aussi à désirer. Comme le note notre confrère Philippe Berry de 20minutes.fr, Ping est “l’anti-web 2.0”.

Les genres musicaux proposés à l’utilisateur seraient ainsi beaucoup trop restreints, la recherche de profil de ses amis ne peut être couplée avec un quelconque carnet d’adresses, la synchronisation de ses contacts venant d’autres réseaux sociaux, comme Facebook ou Twitter, est impossible…

Plus fort : la synchronisation de sa bibliothèque iTunes avec Ping ne pourrait pas être mis en œuvre. Le pont entre les différents services d’Apple n’est donc pas assuré…

Bref, Ping serait un pseudo réseau social qui aurait bien du mal à mettre en œuvre la fonction première d’un site communautaire : faciliter la connexion de ses membres et le partage d’informations. Douce ironie…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur