Réseau social : Yahoo s’offre le service américain Citizen Sports

Cloud

Pour renforcer l’interactivité de ses services Web, Yahoo vient de racheter la start-up américaine Citizen Sports, qui développe des réseaux sociaux et des applications mobiles pour les fans de sport.

A l’image de Google, Yahoo réactive ses opérations de croissance externe afin d’enrichir son portail et ses services.

La firme de Sunnyvale, qui se positionne comme un véritable groupe de médias en ligne, et non comme un simple moteur de recherche, vient de mettre la main sur Citizen Sports, une start-up américaine basée à San Francisco qui met au point des réseaux communautaires et des applications mobiles (iPhone, Android) pour les amateurs de sports.

Ce rachat devrait être finalisé dans le courant du deuxième trimestre prochain. Le montant de la transaction n’a pas été révélé.

Citizen Sports, fondé en 2004, offre à une communauté de fans d’un sport (football américain, soccer, basketball, baseball, rugby, hockey, etc.) de s’échanger des informations, de se tenir au courant des scores d’un match et de recevoir des informations de dernières minutes.

Selon, Yahoo, Citizen Sports compterait “des millions d’utilisateurs dans le monde”. Rien qu’aux Etats-Unis, selon les derniers relevés d’audience ComScore de février dernier, les sites réseaux sociaux de la galaxie Citizen Sports ont enregistré 30 millions de visiteurs uniques en un mois.

Grâce à cette acquisition, Yahoo renforce ses positions sur le secteur des réseaux sociaux pour enrichir son propre fil d’informations sportives, Yahoo Sports, qui se revendique déjà comme le premier portail sur le sport en ligne. Une bonne occasion également d’accroître sa présence sur les terminaux mobiles, en bénéficiant des applications développées par Citizen Sports sur l’iPhone et les smartphones Google Android.

“Ce rachat va aussi nous permettre de créer de nouvelles opportunités pour les annonceurs qui trouveront une nouvelle audience dans ces nouveaux environnements”, souligne Yahoo dans son communiqué.

La firme de Carol Bartz avait déjà mi un pied dans le monde des sites communautaires, en signant il y a quelques mois un partenariat avec Facebook, et plus récemment avec le service de micro-blogging Twitter.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur