Réseaux d’entreprises : les failles les plus simples sont encore les meilleures

Régulations
securite-cisco

Les hackers n’hésitent pas à exploiter les failles de sécurité les plus simples au sein des réseaux informatiques des entreprises, pour être efficaces et limiter leur prise de risques, selon le dernier rapport de Cisco.

Selon le rapport semestriel 2014 sur la sécurité de Cisco  les entreprises enregistrent de plus en plus de vulnérabilités au sein de leur réseau informatique, et celles-ci sont facilement exploitables par les hackers.

Ces failles consistent principalement en des licences logicielles non mises à jour, un mauvais code, des propriétés numériques oubliées, des erreurs utilisateur, qui permettent à des pirates d’exploiter au mieux ces vulnérabilités va des requêtes DNS , des kits d’exploitations spécifiques, des attaques par anticipation, le piratage de systèmes de paiement en ligne, les fausses bannières de publicité (malvertising), des infiltrations dans des protocoles de chiffrement ou encore des spams ciblés.

Java demeure le langage le plus exploité par les hackers. Les chercheurs en sécurité de Cisco ont ainsi découvert que les exploits Java ont progressé de 93% en mai dernier parmi les attaques répertoriées par les indicateurs de compromission.

Cisco a par ailleurs noté une augmentation des malwares sur les marchés verticaux : concernant le premier semestre 2014, le nombre de malwares touchant l’industrie pharmaceutique et chimique a fortement progressé, faisant entrer ce secteur dans le top 3 des « marchés verticaux à haut risque face aux logiciels malveillants », aux côtés des secteurs des médias/publicité  et de l’aviation.

 

Quizz ITespresso.fr : Que savez-vous des VPN ?

 

Crédit image : Bloom Design – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur