Réseaux mobiles : Huawei prône la nécessité d’une norme unique

Mobilité

L’unification est la clé de la croissance du secteur, estime l’équipementier télécoms chinois Huawei.

Les acteurs de la téléphonie mobile devraient trancher en faveur de l’adoption d’un protocole de transmission commun, afin de favoriser la croissance mondiale des activités dans ce domaine, estime l’équipementier télécoms chinois Huawei.

A mesure que la demande en réseaux et solutions de mobilité tend vers une plus grande couverture, une plus grande vitesse et de plus nombreux services, le besoin de normes ouvertes est de plus en plus criant.

Les pays en voie de développement se tournent vers les mobiles pour les communications basiques, et les marchés développés ont besoin de nouveaux services comme le haut débit mobile, les e-mails, la télévision et l’accès à distance. Mais le manque d’interopérabilité ne facilite pas les choses et contribue à l’augmentation des coûts.

Le LTE, élément fédérateur ?

“Le marché des télécommunications devient plus normalisé, particulièrement dans le domaine des réseaux sans fil”, déclare Charles Huang, président de la division en charge du marketing global chez Huawei.

“Dans le passé, de nombreuses normes co-existaient. Beaucoup sont encore actives aujourd’hui”, poursuit-il en citant le CDMA (Code Division Multiple Access),le GSM (Global System for Mobile Communications), le WCDMA (Wideband Code Division Multiple Access) mais aussi le WiMax et les réseaux locaux sans fil (WLAN).

“De plus, selon les pays, les normes et systèmes adoptés peuvent être différents, ce qui pose des problèmes aux abonnés, lors de l’itinérance (roaming) sur différentes zones”, explique Charles Huang. “Toutefois, dans le futur, je pense que tout sera intégré à la technologie Long Term Evolution LTE).”

Le LTE est l’un des protocoles 4G émergeant en concurrence avec des protocoles comme le WiMax. Il s’agit d’un système entièrement IP basée sur la nouvelle technologie de modulation OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplex) et la nouvelle technologie d’antenne MI/MO (Multiple Input/Multiple Output).

Le LTE vise non seulement à augmenter la capacité et le débit, mais également à améliorer la latence, ce qui est nécessaire pour les applications de voix sur IP et de jeu.

La téléphonie fixe avait mal démarré aussi

Charles Huang a comparé la situation actuelle du marché mobile aux premiers jours de la téléphonie sur ligne fixe : l’adoption et l’utilisation étaient alors considérablement freinées par l’utilisation du TDM (Time Division Multiplexing).

Chaque fabricant en fonction des zones géographiques disposait de ses propres protocoles propriétaires, ce qui accentuait la difficulté de connecter des appelants sur différents réseaux.

Huawei affirme que cette diversité ajoute une couche de complexité et de coûts pour tous les acteurs du marché, du fournisseur à l’utilisateur.

“Nous sommes très optimistes en ce qui concerne notre ligne de produit sans fil, car dans le futur, avec le développement et l’augmentation des besoins professionnels des clients en termes de bande passante et de trafic, nous allons assister à une rapide croissance et à une demande encore plus importante, particulièrement pour les bornes d’accès”, déclare le représentant de Huawei.

Des femtocells pour les zones urbaines

L’équipementier chinois développe une gamme de bornes d’accès de plus petite taille et plus faciles à déployer. D’un côté, il se focalise sur le développement de femtocells (des points d’accès intégrant plusieurs technologies) dans des zones bien connectées.

De l’autre, il développe des bornes d’accès plus compactes qui sont distribuées dans les zones rurales et les pays en voie de développement, faute de disposer de connectivité la plus basique.

“Huawei est un fervent avocat de l’ouverture, la coopération et la normalisation, et participe activement au développement de normes en tant que membre de nombreuses organisations mondiales de normalisation”, conclut Charles Huang.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 6 novembre et intitulé Single standard needed for mobile


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur