Réseaux mobiles : quand la qualité de service se mesure sur Twitter

4GCloudData-stockageMobilité
qualite-reseaux-twitter

C’était l’effervescence ce matin sur le réseau social autour des perturbations des services de téléphonie mobile d’Orange. Exactement comme il y a dix jours avec l’incident technique national sur le réseau SFR.

Un coup d’oeil sur Twitter aura suffi à constater les difficultés rencontrées ce mardi 5 août par de nombreux abonnés mobiles d’Orange pour accéder à certains services de télécommunication.

Peu avant midi, l’opérateur a clos le dossier en annonçant le rétablissement total de son réseau après “quelques perturbations sur la data de 7h30 à 8h30”. Mais la confrontation avec les internautes avait débuté depuis plusieurs heures. Tout au long de la matinée, la température est montée : de minute en minute, la liste des zones touchées s’est allongée. Aux témoignages émanant de Lille se sont ajoutées les plaintes en provenance de Reims, Strasbourg ou encore Toulouse.

Les retours plus positifs des habitants de la région parisienne et de l’agglomération lyonnaise ont écarté toute hypothèse d’une panne “nationale” au sens strict du terme. Les symptômes décrits par les twittos étaient toutefois très variables : un “léger couac” ayant duré moins d’une heure pour un habitant d’Orléans ; un réseau 4G indisponible, mais pas de problème pour accéder à la H+ avec Sosh à Bordeaux ; des soucis uniquement en émission de données (upload) du côté d’Amiens.

Certains abonnés Free se sont également manifestés et pour cause : la filiale du groupe Iliad exploite un accord d’itinérance avec Orange pour les infrastructures 3G. Globalement, aucune difficulté n’a été recensée pour les appels et les SMS. L’accessibilité aux services connectés n’était généralement pas tout à fait compromise, mais elle s’effectuait à bas débit, via la technologie GPRS.

panne-reseau-orange

Le niveau d’activité de la twittosphère avec ce dossier Orange n’atteint tout de même pas celui du 24 juillet dernier. A cette date, tous les services mobiles de SFR avaient connu des dysfonctionnements variables selon les régions, mais prolongés. Le compte Assistance SFR (@SFR_SAV) avait d’abord répondu de manière personnelle à la plupart des twittos s’inquiétant d’une éventuelle panne réseau. Il s’est finalement retrouvé noyé sous les requêtes au point de publier un message d’information “standard” faisant état d’une “forte dégradation des appels mobiles en France”.

Les quelque 4 millions d’abonnés touchés ont depuis lors été indemnisés avec des minutes de communication et des enveloppes data supplémentaires.

Orange est pour sa part sollicité sur un autre front : dans la nuit de dimanche à lundi, 130 mètres de câbles en cuivre ont été volés à Bobigny (Seine-Saint-Denis), privant 1100 foyers de services téléphoniques, TV et Internet dans les communes voisines de Romainville et Noisy-le-Sec. Entendant “porter plainte dans les prochains jours”, l’opérateur annonce un rétablissement pour mercredi, le temps de redéployer 130 m de câbles, selon l’AFP.

orange-panne-sfr
Le 24 juillet, Orange avait posté ce message à l’attention des équipes techniques de SFR.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Orange ?

Crédit photo : Heiko Barth – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur