Réseaux sans fil : la précocité du Wi-Fi 802.11ac

MobilitéRégulationsRéseauxWifi
marche-reseaux-wi-fi

Portée par l’arrivée à maturité du standard Wi-Fi 802.11ac, la croissance du marché des réseaux locaux sans fil (WLAN) s’est accélérée au 3e trimestre 2014, selon IDC.

Un processus de standardisation rapide, une offre d’équipements variée et accessible d’un point de vue tarifaire, une montée en débit idéale pour couvrir les usages multimédias en mobilité et dans le cloud : le Wi-Fi 802.11ac séduit et porte la croissance du marché mondial des réseaux locaux sans fil (WLAN).

Commercialisée depuis environ un an, la technologie est aujourd’hui embarquée dans plus d’un quart des points d’accès vendus. Elle a surtout généré 39 % du chiffre d’affaires global des réseaux WLAN au 3e trimestre 2014, d’après les relevés d’IDC. Une arrivée à maturité bien plus prompte que celle du Wi-Fi 802.11n il y a quelques années.

Si la croissance ralentit sur le segment grand public (+ 4,8 % d’une année à l’autre, contre une progression de 10,9 % enregistrée au 2e trimestre), la dynamique se maintient dans le secteur des entreprises : + 9,6 % de hausse annuelle en termes de facturations. Et la transition vers le 802.11ac est une réalité dans le monde entier.

En milieu professionnel, les mises à jour d’équipements et les nouveaux déploiements se multiplient pour soutenir la transformation des processus internes. Dans certains domaines d’activité en “contact direct” avec le client (typiquement, le commerce), on commence à cerner les bénéfices du Wi-Fi en matière d’expérience et de fidélisation, souvent en conjonction avec d’autres technologie tel le Bluetooth.

C’est en Amérique latine que la croissance du marché en entreprise est la plus forte (+ 27,3 % entre le 3e trimestre 2013 et le 3e trimestre 2014). Le rythme est également soutenu dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique ; + 15 %), qui enregistre un taux de progression supérieur à ceux des régions Amérique du Nord (+ 7,5 %) et Asie-Pacifique (+ 4,5 %).

Avec un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 2,6 %, Cisco reste le principal fournisseur de solutions WLAN. Sa part de marché passe toutefois sous les 50 % (- 2,8 points en un an). A contrario, Aruba conforte sa deuxième place avec un CA en augmentation de 33,4 % en un an et une part de marché qui dépasse désormais les 10 % en entreprise (+ 2,1 points). Ruckus Wireless connaît une dynamique similaire qui lui permet d’atteindre 6,3 % du marché global (+ 0,7 point).

Les conclusions d’IDC tendent à corroborer les prévisions d’Infonetics Research. Le cabinet de recherche américain estime que la multiplication des équipements et des services Wi-Fi permettra à cette technologie de dépasser les 3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2018 (contre 527 millions en 2013).

Les perspectives sont d’autant plus grandes que les constructeurs se penchent actuellement sur le 802.11ad. Samsung a récemment annoncé finaliser une implémentation de cette technologie non encore normalisée qui exploite le spectre de fréquences entre 57 et 66 GHz (la fourchette varie selon les zones géographiques) avec la promesse de débits atteignant 4,6 Gb/s dans la pratique.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les secrets du Wi-Fi ?

Crédit photo : vetkit – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur