Réseaux sociaux BtoB : Viadeo part à la conquête de l’Inde

Cloud

La plate-forme française acquiert son homologue indien Apna Circle, derrière lequel on retrouve le fondateur de Hotmail.

Viadeo n’a pas de complexe face à son concurrent américain LinkedIn et ses 32 millions d’inscrits. Certes, notre champion national de la mise en relation professionnelle n’affiche que 6,5 millions de membres (dont la moitié en Europe) mais cela ne l’empêche pas d’avoir de grandes ambitions. Et il le prouve en poursuivant son exploration des marchés porteurs comme…l’Inde.

L’ex-Viaduc vient de vient de mettre la main sur la plate-forme homologue Apna Circle, présenté comme le premier réseau social professionnel d’Inde. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. La société indique simplement que l’opération a été effectuée en numéraires et en actions.

L’acquéreur français compte bien capitaliser sur les 350 000 membres inscrits sur Apna Circle. D’ici la fin de l’année, il compte multiplier par trois le nombre d’adhérents.

Apna Circle a été créé en 2006 par Sabeer Bhatia et Yogesh Bans. Le premier nom est connu dans la culture Internet : ce développeur indien est à l’origine de la création de la messagerie Hotmail (devenue une propriété de Microsoft en 1997). Il va rejoindre le conseil d’administration de Viadeo. Quant à Bennett, Coleman & Co, actionnaire d’Apna Circle, il fait son entrée dans le capital de Viadeo.

Il s’agit d’un important groupe de presse indien, éditeur du renommé quotidien The Times of India et propriétaire de plusieurs chaînes de télévision en langue anglaise. Par contrat, l’entreprise indienne ouvre ses espaces publicitaires à Viadeo, lui offrant ainsi un appréciable moyen de se faire connaître des Indiens.

Viadeo fait le tour des pays en plein boom économique
En mettant un pied en Inde, Viadeo continue son développement à l’international initié en novembre 2006. Et plus particulièrement  en direction des pays émergents en plein boom économique. En décembre 2006, Viadeo avait acquis le réseau social chinois Tianji.com. En novembre dernier, il a procédé à une implantation directe au Mexique. Selon Les Echos, les prochaines destinations pourraient être la Russie ou le Brésil.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur