Réseaux sociaux : Facebook porte plainte contre l’allemand StudiVZ

Mobilité

Réservé aux étudiants, ce clone de Facebook est également présent en France où il opère StudiQG.fr depuis 2006.

On attendait quelques volées de bois vert de Facebook sur ses nombreux clones humoristiques, à commencer par le désopilant Failbook.fr ou l’attendu Fessebouc.fr, dont le nom de domaine est déjà réservé… C’est finalement un autre type de clone, n’ayant pas du tout vocation à faire rire, qui est aujourd’hui l’objet d’une plainte de ce réseau social américain.

Le Financial Times a révélé l’affaire le 19 juillet, indiquant que Facebook a porté plainte le 18 juillet contre la société allemande StudiVZ pour contrefaçon et violation de propriété intellectuelle. Le réseau reproche à la société éditrice de ce site d’avoir copié le “look and feel” de sa page d’accueil et ses fonctionnalités. Il est vrai que les similitudes sont flagrantes entre les deux sites, StudiVZ ayant toutefois opté pour du rouge là ou son aîné se distingue avec du bleu…

Pis, contrairement à d’autres clones, StudiVZ rencontre un très beau succès dans les pays germanophones. Créé en 2005 et racheté début 2007 par l’éditeur allemand Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck pour un montant estimé à 85 millions d’euros, StudiVZ revendique une dizaine de millions de membres, principalement en Allemagne, en Suisse et en Autriche.

A quand le rachat ?

La firme a également ouvert, mais avec beaucoup moins de succès, des déclinaisons de son réseau en Pologne, en Italie et en France. Le nom de domaine Studivz.fr étant déjà réservé (par Lycos France), elle opère StudiQG.fr de ce coté-ci du Rhin, un concurrent direct de ReseauCampus et CityCampus.

Mais pourquoi tant de haine de la part de Facebook ? Et pourquoi maintenant ? Techcrunch note qu’il “est de très bon ton d’attaquer une société pendant ou juste avant le processus d’acquisition de cette dernière de manière à faire baisser le prix ou disposer d’un meilleur levier de négociation en cas de victoire”.

Le site ajoute que l’intégration sera d’autant plus aisée “que StudiVZ est effectivement un copié/collé de Facebook et que la migration technique ne devrait pas être si complexe (en tout cas pas autant que si Facebook cherchait à racheter SkyBlogs)”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur