Ressources humaines : Facebook grandit au Royaume-Uni

EmploiManagementRessources humaines
facebook-UK-extension

C’est le plus déploiement hors USA : Facebook concentre ses ressources à Londres en un espace unique qui regroupera 2300 collaborateurs à moyen terme.

Brexit ou pas, Facebook installe son plus grand centre opérationnel hors des USA…à Londres.

Le groupe Internet de Mark Zuckerberg va créer 800 nouveaux emplois dans le complexe qui vient d’ouvrir ses portes près d’Oxford Street.

Au total, Facebook UK disposera d’un effectif global de 2300 collaborateurs.

Par comparaison,  en France, Facebook disposait de 76 employés en 2016 mais depuis l’équipe s’est agrandie, notamment avec la prise en compte d’un labo AI sous la superficie du chercheur Yann LeCun.

Tandis qu’un programme start-up sous la tutelle du réseau social a été inauguré à Station F, le méga-incubateur de Xavier Niel. On a demandé des précisions à Facebook France sur l’effectif actuel.

A Londres, l’effectif qui croît intègrera progressivement des ingénieurs qui vont travailler sur des produits comme Workplace, Oculus, des outils de prise d’images ou de vidéos, la réalité augmentée et des modules pour les développeurs.

L’objectif est de concentrer les ressources de Facebook en un espace unique pour favoriser l’émulation entre les équipes (développement, technologiques, ventes et marketing).

“Facebook demeure plus que jamais au Royaume-Uni et s’engage à soutenir les start-up les plus innovantes du pays”, évoque Nicola Mendelsohn, Vice-Présidente du groupe en charge du développement du groupe Internet en Europe.

Le réseau social disposait d’une présence dans la capitale britannique depuis dix ans mais la première équipe d’ingénieurs avait été érigée en 2012, selon Silicon.co.uk.

Fin novembre, les premiers éléments concernant la consolidation des ressources au Royaume-Uni avaient déjà été dévoilés.

Sadiq Khan, Mairie de Londres, avait déjà exprimé sa satisfaction. “Un nouveau signe que Londres est ouvert au talent, à l’innovation et à l’entrepreneuriat en provenance des quatre coins du monde.”

Outre Facebook, Google affiche aussi ses ambitions dans la capitale britannique. Selon Le Figaro Immobilier, le groupe Internet s’est offert à la mi-2017 un siège de plus d’un milliard d’euros au cœur de Londres.

L’immense bâtiment d’une superficie de 100 000 mètres carrés émergera dans le courant de l’année prochaine.  

Crédit photo Facebook : Nicola Mendelson, Vice-Présidente du groupe en charge du développement du groupe Internet en Europe, avec Mike Perrow, Directeur Ingénierie Workplace (ex-Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur