Résultats 2011 : les technos de Google génèrent du business

L’introduction de nouveaux algorithmes (Panda, Caffeine), de nouvelles fonctions (Instant Search) et les performances de YouTube contribuent à l’essor du groupe Internet.

résultats-finance-financier-bénéfice-perte-comptes

Google va publier ses résultats du quatrième trimestre 2011 demain (19 janvier).

Selon le consensus de Wall Street, le groupe Internet réalisera 8,38 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre 2011, avec un bénéfice par action de 10,46 dollars.

TechWeek UK cite une note du 5 janvier de l’analyste Trip Chowdry, qui travaille pour le cabinet d’analyses financières Global Equities Research qui est très optimiste pour le business du moteur de recherche.

Il s’est entretenu avec une soixantaine de professionnels de l’e-marketing associé aux moteur de recherche (dont des experts SEO).

Tous considèrent que l’arrivée de Panda et de Caffeine, les nouveaux algorithmes de Google, qui ont vocation à améliorer l’indexation et la pertinence du classement des sites sur les pages de résultats sur le moteur et à minimiser l’influence des contenus néfastes (comme les fermes de contenus), permet d’augmenter sensiblement la qualité.

En retour, les internautes utiliseraient de plus en plus Google et les annonceurs affichent leur satisfaction parce que les taux de clics augmentent.

Une tendance qui se renforcerait avec le développement de la recherche locale.

Introduite il y a un an, la fonction « Instant Search« , qui affiche les premiers résultats alors que l’utilisateur est encore en train de taper sa requête, a aussi permaugmenté le nombre de recherches faites par les utilisateurs.

La plate-forme YouTube, elle, deviendrait vraiment rentable depuis sa refonte de décembre et son format publicitaire « TrueView ».

Trip Chowdry anticipe du coup une hausse des résultats et du chiffre d’affaires de la firme de Mountain View de 30% en 2012.

Mais d’autres voix sont plus circonspectes, à cause du rachat de Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars. Les autorités de régulation pourraient s’opposer à l’accord, provoquant d’importants frais d’annulation.

Gene Munster, analyste pour la banque d’investissement Piper Jaffray, pense surtout que si le rachat est finalement validé, les mauvaises performances de Motorola feront chuter les bénéfices de Google de 46% en 2012.

Logo : © Archerix – Fotolia.com

Derniers commentaires



0 replies to Résultats 2011 : les technos de Google génèrent du business

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

16:04:07