Résultats 2013 : Yahoo cherche encore le déclic dans la publicité

BourseEntrepriseMarketingPublicitéRégulations
yahoo-resultats-2013

Le chiffre d’affaires de Yahoo est en baisse de 6% sur 2013. Et les revenus publicitaires (display et search) demeurent moribond. 2014, une année de bascule du trafic PC – mobile ?

La bonne nouvelle pour Yahoo, c’est que l’audience a augmenté en 2013. La mauvaise, c’est que cette hausse du trafic ne génère pas de revenus publicitaires supplémentaires.

Avec la nouvelle  publication financière (quatrième trimestre 2013 et résultats globaux 2013), on mesure la difficulté de la CEO Marissa Mayer à donner un nouvel élan à la maison Yahoo pionnière de l’Internet. Et le récent limogeage de Henrique de Castro, numéro 2 du groupe en charge de la publicité, démontre qu’il faut encore aller plus loin dans la transformation du business.

Le chiffre d’affaires 2013 ressort à 4,68 milliards de dollars, en baisse de 6% par rapport à l’année précédente. Au quatrième trimestre 2013, il a reculé dans une même proportion (6%) à 1,3 milliard de dollars. Hors TAC (Traffic acquisition cost, commissions redistribuées aux partenaires), les revenus 2013 s’élèvent à 4,42 milliards de dollars, en baisse de 1%. Ceux tirés du display se situent à 1,95 milliard de dollars (-9%). Ce n’est guère plus brillant sur le front des liens sponsorisés associés à l’exploitation de Yahoo Search : 1,74 milliards de dollars sur l’année (-8%).

La publicité reste le talon d’Achille de Yahoo et cela se ressent au niveau des parts de marché de son réseau. Selon comScore, le groupe de Marissa Mayer a cédé la deuxième place du podium de la publicité sur Internet à Facebook (Google demeurant au-dessus la mêlée).

On observe un petit signe d’encouragement avec le résultat opérationnel : 590 millions de dollars (+4% sur un an). Mais il reste un très mauvais indicateur : le bénéfice net de Yahoo a dégringolé de 65% sur un an (1,36 milliards de dollars à la fin 2013 contre 3,94 milliards de dollars un an auparavant).

Marissa Mayer : les résultats encourageants de Yahoo

Dans ces conditions, c’est difficile de partager l’optimisme de Marissa Mayer.  “Je suis encouragé par les résultats de Yahoo (…) Nous percevons une stabilisation en continu dans le business et nos investissements permettent d’apporter de beaux produits à nos utilisateurs et d’ériger des fondations solides pour la croissance du chiffre d’affaires”, peut-on lire dans le communiqué financier.

Au cours du quatrième trimestre, Yahoo a poursuivi ses emplettes dans les start-up :  Aviate (ThumbsUp Labs) et “écran d’accueil intelligent”, PeerCDN (Instant IO), Evntlive (couverture vidéo de concerts), Ptch (création et partage de vidéos), SkyPhrase (reconnaissance des langages), LookFlow (moteur de reconnaissance d’images), Bread Labs et Hitpost (paris sportifs et mobilité). Et il a renforcé le recrutement de talents pour son pôle éditorial : David Pogue, Matt Bai et Katie Couric.

A l’occasion du récent Forum économique mondial de Davos, Marissa Mayer a déclaré que 2014 sera déterminante pour Yahoo. “D’ici la fin de cette année, nous aurons plus d’utilisateurs mobiles et de trafic (Internet) mobile que nous n’avons de trafic PC.”

Quiz : Connaissez-vous Yahoo ?

(Credit photo : Yahoo)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur