Résultats AOL : un solide pilier publicitaire

MarketingPublicitéRégulations
aol-resultats-t2-2014

Une progression significative des revenus issus de la publicité permet à AOL d’afficher un chiffre d’affaires en croissance pour le 6e trimestre d’affilée. Et de limiter les pertes liées à sa restructuration.

Cotée sur le New York Stock Exchange, l’action AOL connaît une embellie depuis l’ouverture des marchés ce mercredi 6 août : trois heures après le début des échanges, la valeur du titre dépasse les 41 dollars (+6% environ).

La publication des résultats financiers du groupe Internet pour le deuxième trimestre de l’exercice budgétaire 2014 (document PDF, 11 pages) n’est sans doute pas étrangère à l’appétit des investisseurs. La consolidation de l’audience multiplateforme (+18% d’une année à l’autre), la croissance significative des revenus publicitaires (+20%) et la progression des ventes d’espaces premium via les technologies d’achat programmatique contribuent à la hausse du chiffre d’affaires, qui augmente pour le sixième trimestre consécutif, à 606,8 millions de dollars, soit 12% de plus qu’il y a un an.

Valorisé à 3,3 milliards de dollars, AOL tire les trois quarts de ses revenus de la publicité : 451,7 millions de dollars, avec une forte contribution d’Adap.tv, ce spécialiste de la publicité vidéo en ligne racheté l’année passée. A l’inverse, le display recule (-1%) et le search connaît une croissance modeste (+6%) moyennant des investissements records : 18 millions de dollars reversé aux partenaires pour couvrir les coûts d’acquisition de trafic (TAC).

Engagé, au-delà de sa casquette de fournisseur d’accès, dans une diversification stratégique de ses activités vers les contenus et les services, le groupe Internet propriétaire des médias high-tech Engadget et TechCrunch connaît également des difficultés sur le volet des souscriptions. Le revenu moyen par client augmente de 4% en un an, à 20,86 dollars, mais la base d’abonnés diminue de 9% dans le même temps pour atteindre les 2,338 millions (près de 100 000 perdus en un trimestre). Au global, les revenus générés sur ce segment chutent de 7% entre 2013 et 2014.

Également impacté par des coûts de restructuration à hauteur de 3 millions de dollars et une augmentation de 7,2% des rémunérations à base d’actions résultant des multiples acquisitions réalisées depuis fin 2013, le bénéfice net stagne, à 28,2 millions de dollars (-1%), soit 34 cents par action. Au 30 juin 2014, AOL dispose de liquidités à hauteur de 136 millions de dollars. Ses activités sur la période du 1er avril au 30 juin 2014 ont généré 87,5 millions de dollars de cash flow.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’AOL ?

Crédit illustration : AOL


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur