Résultats : Apple s’accroche à l’iPhone malgré un tassement du business

BourseEntrepriseMobilitéSmartphonesTablettes
resultats-T1-2016-apple
4 2

Les premiers résultats trimestriels du nouvel exercice fiscal d’Apple pourraient laisser les investisseurs perplexes.

Sur fond de soubresauts généraux observés sur les marchés boursiers, Apple souffre comme toutes les autres valeurs technologiques.

En moins d’un an, la capitalisation boursière d’Apple s’est délestée de plus de 215 milliards de dollars. En cé début de semaine, elle se situe à un niveau de 555 milliards de dollars.

« Ce mois-ci, l’action du groupe est même passée, plusieurs fois, sous la barre symbolique des 100 dollars », rappelle Les Echos.

Les résultats financiers du premier trimestre de son exercice fiscal 2015-2016 (couvrant la période octobre-décembre 2015), livrés cette nuit, pourraient laisser les investisseurs perplexes.

Le chiffre d’affaires est en hausse de 2% à 75,8 milliards de dollars.

Malgré un affaiblissement économique actuellement constaté, le marché chinois a donné du souffle au groupe de Tim Cook : près de 18 milliards de dollars de CA ont été réalisés dans ce pays (+14% en un an). La Chine est devenue le premier business d’Apple à l’international.

Tandis que le business d’Apple aux Etats-Unis et en Europe tend à stagner avec un un CA respectif réalisé de 29,3 milliards de dollars et 17,9 milliards de dollars.

Le bénéfice net d’Apple a augmenté de 1,9% au premier trimestre (18,3 milliards de dollars).

Luca Maestri, Directeur financier d’Apple, l’admet à Reuters : la situation est inquiétante en Chine.

« Plus nous évoluons dans le trimestre actuel [à fin mars], plus les signes de tassement économique sont manifestes (…) Nous commençons à observer quelque chose qui est inédit pour nous ».

Une déclaration plus crispée que celle de Tim Cook cité dans le communiqué : « Nos équipes ont réalisé un trimestre sans précédent, grâce aux produits les plus innovants et des ventes records d’iPhone, d’Apple Watch et d’Apple TV », déclare le CEO.

iPhone : volume stable

Ce bilan de la période de fin 2015 est intéressant à scruter sous le prisme du produit phare d’Apple car c’est le premier trimestre complet de vente des modèles iPhone 6s et 6s Plus.

La situation est tendue malgré la période propice aux cadeaux. Apple a écoulé un volume de 74,8 millions d’iPhone, ce qui lui a permis de généré un CA de 51,6 milliards de dollars. Un niveau légèrement supérieur à celui constaté un an plus tôt (74,4 millions d’unités).

Sur le front des iPad, on ressent un essoufflement plus accentué : 16,1 millions de tablettes écoulées, contre 21,4 millions écoulées à la même période l’an passé. Les ventes de Mac restent stables (plus de 5 millions d’ordinateurs Apple écoulés).

Mais Apple ne donne toujours pas de pointage officiel en termes de ventes d’Apple Watch alors que la sortie de la première série commerciale des montres connectées remonte à avril 2015.

Néanmoins, selon Juniper Research, la « Marque à la Pomme » dispose d’une part de marché de 52% l’an passé sur le segment smartwatch dans le monde.

En termes de perspectives, Apple se montre prudent. La firme de Cupertino projette pour le deuxième trimestre un chiffre d’affaires situé dans la fourchette 50 – 53 milliards de dollars. En dessous des attentes des analystes financiers.

(Crédit photo : TonyV3112 / Shutterstock.com)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur