Résultats Apple : une baisse sans précédent sous l’ère iPhone

EntrepriseMobilitéSmartphonesTablettes
resultats-apple-t4-2016
4 13

L’exercice 2016 d’Apple s’est conclu sur une baisse annuelle du chiffre d’affaires et du résultat net. Une première depuis 2001.

Pour la première fois depuis 2001, Apple accuse une baisse annuelle de chiffre d’affaires.

La firme annonce 215,639 milliards de dollars de revenus sur son exercice fiscal 2016 achevé le 24 septembre. C’est 9 % de moins que les 233,715 milliards dégagés en 2015.

Comme en témoigne le formulaire 8-K transmis à la SEC (Securities and Exchange Commission, organisme de contrôle et de régulation des marchés financiers aux États-Unis), la tendance est la même sur le dernier trimestre d’activité : le CA recule à 46,852 milliards de dollars, contre 51,501 milliards un an plus tôt.

La baisse des ventes de l’iPhone (- 5 %, à 45,513 millions d’unités) y est pour beaucoup. Il faut y ajouter une nette baisse du prix moyen, traduite par des revenus en repli de 13 %, à 28,160 milliards de dollars.

Les indicateurs sont un peu plus favorables pour l’iPad, dont le chiffre d’affaires est stable à 4,255 milliards de dollars, mais dont les volumes de ventes poursuivent leur régression (- 6 %, à 9,267 millions). Quant aux Mac, l’absence d’une mise à niveau hardware majeure s’est fait ressentir : – 14 % de ventes (4,886 millions) et – 17 % de CA (5,739 milliards de dollars).

Une économie de services

Restent les services, qu’Apple met généreusement en avant dans sa communication financière. Et pour cause : ce segment, qui regroupe iCloud, iTunes, Apple Music, Apple Pay ou encore AppleCare, devient le deuxième poste de revenus de la firme, à 6,325 milliards de dollars (+24%).

On ne peut pas en dire autant des « autres produits » ; en l’occurrence l’Apple TV, l’Apple Watch, l’iPod, les produits Beats et « divers accessoires tiers ou de marque Apple », dont les ventes s’élèvent à 2,373 milliards de dollars (- 22 %).

Remarquable il y a encore un an, la croissance en Chine s’est essoufflée. Elle s’écroule, même : – 30 % de chiffre d’affaires, à 8,785 milliards de dollars. Ce qui reste toutefois plus que le Japon (+ 10 %, à 4,324 milliards) et le reste de l’Asie Pacifique (stable à 2,672 milliards). Plus problématique : les compteurs sont aussi dans le rouge en zone Amériques (20,229 milliards, soit – 7 %). Ils sont, en revanche, stable pour l’Europe (10,842 milliards).

Déduction faite d’investissements en hausse de 17 % sur la R&D et en baisse de 6 % sur le commercial, marketing, général et administratif, Apple dégage, sur une marge brute de 38 % (- 1,9 point), un résultat d’exploitation en chute de 20 %, à 11,761 milliards de dollars. Le résultat net après impôt s’établit à 9,014 milliards (- 19 %), soit 1,67 dollar par action.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur