Résultats Apple : baisse sur le papier mais hausse en Bourse

Apps mobilesEntrepriseMacMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes
resultats-apple-t3-2016
4 2

Apple accuse une baisse généralisée de ses ventes de terminaux. Mais les investisseurs se sont figuré la croissance des revenus associés aux services.

Le discours de Tim Cook sur la réalité augmentée a-t-il séduit les investisseurs ?

Ce mardi 26 juillet, le cours de l’action Apple a progressé de plus de 6 % dans les échanges d’après-Bourse, dépassant les 103 dollars sur un Nasdaq Composite en légère hausse (+ 0,24 %).

La firme de Cupertino venait de présenter le bilan financier du 3e trimestre de son année fiscale 2016, achevé le 25 juin.

Dans l’absolu, le chiffre d’affaires diminue de 15 % sur un an, à 42,358 milliards de dollars, plombé par une chute généralisée des ventes de terminaux : – 15 % d’iPhone, à 40,399 millions d’unités ; – 9 % d’iPad, sous la barre des 10 millions ; – 11 % de Mac, avec 4,252 millions au compteur.

Mais les regards se tournent vers un segment en croissance : celui des services, qui regroupe les revenus associés à iTunes, l’App Store, Apple Music, iCloud et Apple Pay, en plus de la monétisation de brevets.

Cette activité a dégagé 5,976 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit 19 % de plus qu’à la même période en 2015. Avec une performance sans précédent pour l’App Store, qui, selon Tim Cook, pourrait peser, sur le prochain exercice fiscal du groupe, autant qu’une société classée au Fortune 100.

Marge réduite

Le principal poste de revenus reste néanmoins l’iPhone, à 24,048 milliards de dollars de chiffre d’affaires (- 23 %). Les Mac restent au-dessus de la barre des 5 milliards (- 13 %), quand les iPad la tutoient (+ 7 %, à 4,876 milliards).

Les « autres produits », en l’occurrence l’Apple TV, l’Apple Watch, les équipements audio Beats, l’iPod et les accessoires tiers vendus sous marque Apple, affichent eux aussi une dynamique négative : – 16 % de CA.

Avec le lancement commercial de l’iPhone SE, qui reprend le hardware de l’iPhone 6s dans un plus petit format (4 pouces) et pour un prix plus bas, la marge brute se réduit : – 1,7 point, à 38 %.

En parallèle, les dépenses consacrées à la R&D augmentent de 25 %, à 2,56 milliards de dollars – les investissements en commercial, marketing et administratif diminuant légèrement, à 3,441 milliards.

Bilan : le résultat d’exploitation recule de 29 %, à 10,105 milliards de dollars. Et malgré un taux d’imposition en baisse, le résultat net accuse un repli de 27 %, à 7,796 milliards, soit 1,42 dollar par action.

Un dividende de 57 cents sera payable le 11 août. Les prévisions pour le trimestre en cours font état d’un chiffre d’affaires dans la fourchette de 45,5 à 47,5 milliards de dollars, pour 37 à 38,5 % de marge.

On notera, concernant la répartition géographique du CA, que seul le Japon est dans le vert : + 23 %, à 3,529 milliards de dollars. Le reste de l’Asie-Pacifique en est à 2,375 milliards (- 20 %). La zone Amériques concentre environ 37 % des revenus (- 11 %, à 17,693 milliards), contre 23 % pour l’Europe (- 16 %)… et 21 % pour la « grande Chine » (incluant Taïwan), où la baisse atteint 33 %.

Crédit photo : Viktoria Roy – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur