Résultats Apple : iPhone et Chine font bon ménage

BourseEntrepriseMobilitéSmartphonesTablettes
resultats-apple-t2-2015
3 1

Plus d’un quart du chiffre d’affaires réalisé par Apple sur son dernier trimestre d’activité provient de Chine, où l’iPhone se taille la part du lion.

Le 27 juin dernier, Apple bouclait le 3e trimestre de son exercice fiscal 2015 décalé.

Intervenue ce jeudi, l’annonce des résultats financiers a été froidement accueillie par les marchés : – 6,85 % dans les échanges d’après-Bourse pour l’action de la firme américaine, retombée à 130,75 dollars, pour une valorisation avoisinant les 760 milliards.

Les investisseurs n’ont pas tant sanctionné un bilan qui satisfait globalement leurs attentes, mais plutôt les perspectives réservées d’Apple pour le trimestre en cours, avec un chiffre d’affaires estimé dans la fourchette de 49 à 51 milliards de dollars, pour une marge brute entre 38,5 % et 39,5 %.

La multinationale avait déjà émis des prévisions prudentes pour la période d’avril-juin 2015 : alors que le CA était pressenti à 46-48 milliards de dollars, il ressort finalement à 49,605 milliard, en croissance de 44,5 % sur un an et en ligne avec le consensus. Même constat pour le bénéfice net, en hausse annuelle de plus de 30 %, à 10,677 milliards de dollars, soit 1,85 dollar par action*.

Près des deux tiers du chiffre d’affaires proviennent de l’iPhone : 31,368 milliards de dollars (+ 59 % d’une année sur l’autre), avec 47,534 millions d’unités écoulées (+ 35 %). En dépit d’un dollar fort qui limite la croissance hors des États-Unis, le prix de vente moyen des smartphones augmente de 17,6 %, passant de 561 à 660 dollars.

Dynamique inverse pour l’iPad, dont les ventes chutent encore en volume (- 18%, à 10,931 millions d’unités) comme en valeur (- 23 %, à 4,538 milliards de dollars). C’est moins que le Mac, qui dégage 6,03 milliards de dollars de facturations pour 4,796 millions de machines vendues, contrastant avec le ralentissement du marché mondial du PC (- 11,6 % sur le trimestre selon IDC).

Portés par l’App Store, les revenus issus des plates-formes de services dépassent les 5 milliards de dollars (+ 12 %). L’Apple Watch, en revanche, reste dans la catégorie des « autres produits », qui représente 2,641 milliards de dollars de CA (+ 49 %) avec l’Apple TV, la marque Beats Electronics, l’iPod et les accessoires Apple.

Il faudra attendre les prochains résultats trimestriels pour avoir une véritable idée du potentiel d’Apple Music, lancé le 30 juin et actuellement en période d’essai gratuite jusqu’à fin septembre. Apple se contente d’annoncer « des millions d’utilisateurs » et « plus de 15 000 artistes » qui partagent leurs actualités.

On notera que l’international représente désormais 64 % du chiffre d’affaires d’Apple. L’activité explose en Chine (+ 112 % d’une année sur l’autre, avec presque deux fois plus d’iPhone vendus), au point de produire davantage de chiffre d’affaires (13,23 milliards de dollars) qu’en Europe (10,342 milliards).

Il faut dire qu’Apple développe sa présence commerciale : un quatrième point de vente vient d’ouvrir à Hong Kong, s’ajoutant aux 23 boutiques déjà opérationnelles en « grande Chine » (région géographique dans laquelle Apple inclut notamment Taïwan). Il est question d’en ouvrir une quarantaine de plus dans les 12 prochaines mois.

* Un dividende de 52 cents par action est payable au 13 août 2015.

Crédit photo : Andrey Bayda – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur