Résultats : Apple sous pression avec un business iPhone moribond

BourseEntrepriseMacMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes
resultats-apple-deuxieme-trimestre-2016
3 3

C’est vraiment inquiétant pour Apple ? Lors du deuxième trimestre de son exercice fiscal en cours, les ventes d’iPhone s’effritent et le marché chinois ne tient plus ses promesses.

C’est un coup dur pour Apple. Habitué à aligner des trimestres pour annoncer des ventes sous forme de records, le groupe de Tim Cook doit se montrer plus humble pour le deuxième trimestre (période janvier-mars) de son exercice fiscal 2015-2016.

Son chiffre d’affaires global est en baisse de 13% sur un an à 50,5 milliards de dollars. La plus grosse claque provient de l’Asie, en particulier la Chine (-26%). Alors qu’il s’agit du premier levier commercial à l’international dans le business d’Apple.

Le résultat net demeure élevé à 10,5 milliards de dollars mais c’est une baisse de 3 milliards comparé à la même période l’an précédent.

La firme génère 67% de son chiffre d’affaires hors des Etats-Unis. L’Europe est plutôt bonne élève (baisse de 5% à 11,3 milliards de dollars). Un cinquième du business d’Apple est réalisé dans cette zone.

Tim Cook justifie ce revers en avançant un contexte macro-économique tendu. Du coup, le CEO d’Apple se rabat sur la bonne tenue du volet services au regard du désenchantement côté hardware.

Les ventes de ses produits phares ont flanché : 51,1 millions d’iPhone écoulés sur le deuxième trimestre (contre 61,1 millions sur cette même période l’an passé. Comparé au T1 2016, la chute est encore plus vertigineuse (74,7 millions). Certes, les fêtes de fin d’année jouent un rôle stimulant.

L’iPad dérape aussi : 10,2 millions de tablettes écoulées (soit 2,4 millions d’unités en moins mises en circulation comparé à la situation il y a un an). Apple ne communique toujours pas officiellement sur l’état des ventes de sa gamme Apple Watch (montre connectée) un an après la sortie des premiers modèles…

Récemment, Apple a tenté de relancer la machine avec un nouvel iPhone plus petit donc plus accessible d’un point de vue prix  (iPhone SE) et un iPad Pro doté d’un écran plus raisonnable (9,7 pouces).

Pour compenser, Tim Cook se montre satisfait du milliard d’appareils Apple activés dans le monde (terminaux iOS comme iPhone et ipad et Mac sous OS X). Un écosystème qui sera mis à l’honneur lors de la prochaine convention d’Apple pour les développeurs (WWDC, 13-17 juin, San Francisco).

Pour le troisième trimestre, Apple considère que la situation va se dégrader avec une prévision de chiffre d’affaires situé dans la fourchette 41-43 milliards de dollars.

(Crédit photo : Shutterstock.com)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur