Résultats Bouygues Telecom : le magnétisme B&YOU a ses limites

Sur le 3ème trimestre 2012, la filiale télécoms du groupe Bouygues reprend confiance en soi pour gagner des clients ou en intégrer des clients (Symyo, Darty Telecom). Cela ne se reflète pas dans les résultats.

bouygues-telecom-b&you-telephonie-mobile

A l’instar d’un SFR, Bouygues Telecom a renouvelé son offre dans la mobilité dans le courant du troisième trimestre.

Il a relancé l’offensive sur les cartes prépayées et se montre agressif sur une offre mobile (voix, SMS, MMS en illimité) qui frôle les dix euros par mois.

Objectif : faire bouger les lignes dans la nouvelle donne de la concurrence.

L’opérateur veut insuffler une nouvelle dynamique sur un marché ébranlé par l’arrivée de Free Mobile dans le courant du premier semestre 2012.

Sur le troisième trimestre, la maison-mère Bouygues indique que sa filiale télécoms a recensé 188 000 nouveaux clients Forfait.

Tandis que l’offre low cost B&YOU remonte la pente : 625 000 clients à fin septembre 2012 (contre 452 000 clients affichés à la fin du premier semestre 2012).

L’opérateur aurait donc séduit 173 000 nouveaux clients sur le troisième trimestre avec cette offre à bas coût censé servir de tampon face à Free Mobile. Ce qui constitue du coup plutôt une bonne performance.

Sur le front des forfaits mobiles plus traditionnels, Bouygues Telecom revendique 188 000 nouveaux clients acquis sur la même période, dont 64 000 émanant de l’absorption de Darty Telecom.

« Dans la continuité du deuxième trimestre, les performances commerciales Mobile de Bouygues Telecom s’améliorent », est-il précisé dans la communication financière du groupe Bouygues.

« Le parc total Mobile progresse de 178 000 clients et de 11 000 clients hors impact de l’intégration de Darty Telecom [haut débit fixe] et de Simyo [ex-MVNO]. »

En matière de haut débit fixe, Bouygues Telecom affiche désormais 1,8 million de clients (+57% par rapport à septembre 2011).

Mais il faut intégrer dans ce score les clients issus du rachat de Darty Telecom (abonnements haut débit et très haut débit) bouclé en juillet.

A la fin du premier semestre, Bouygues Telecom recensait un parc de 1,4 million de clients pour l’Internet fixe.

La situation de l’opérateur télécoms pénalise les résultats globaux du groupe en raison en recul des bénéfices selon Les Echos.

« Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom est en recul de 8% à 3 951 millions d’euros sur les neuf premiers mois de 2012 et le chiffre d’affaires réseau s’établit à 3 518 millions d’euros (-8%) », indique-t-on dans la communication institutionnelle.

À 807 millions d’euros, l’EBITDA* est en baisse de 228 millions d’euros par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2011. Mais cela reste en ligne « avec l’objectif annuel de 900 millions d’euros ».

Le résultat opérationnel courant ressort à 206 millions d’euros et le résultat net à 76 millions d’euros.

Bouygues Telecom escompte « le plein effet en 2013″ du » plan d’adaptation et d’économies » de 300 millions d’euros.

Cela passe notamment un plan de départs volontaires de 556 collaborateurs (en cours de réalisation).

En fin de semaine dernière, l’opérateur a également annoncé la cession d’Extenso Telecom (filiale grossiste et distributeur de téléphones mobiles sous l’enseigne Phoneo) au groupe Innov8 (fabrication et distribution de mobiles haut de gamme).

*EBITDA, résultat brut moins la totalité des frais généraux. Indique si la gestion au jour le jour dégage des bénéfices.

———– Quiz ITespresso.fr ————-
Etes-vous incollable sur Bouygues Telecom ?
Evaluez vos connaissances sur notre quiz spécial sur l’opérateur télécoms
——————————————–

Rédacteur en chef ITespresso.fr Lire mes autres articles

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Résultats Bouygues Telecom : le magnétisme B&YOU a ses limites

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

22:48:51