Résultats Box : la Bourse perçoit des signaux positifs

BourseCloudEntrepriseFusions-acquisitions
resultats-box-t1-2015

Les marchés ont favorablement accueilli les résultats trimestriels de Box, qui n’est toutefois pas encore à l’équilibre malgré des marges optimisées.

En hausse régulière ce mercredi aux heures de cotation, le cours de l’action Box s’est envolé dans les échanges d’après-Bourse : + 9,99 %, à 19,60 dollars, au-dessus de son prix d’introduction à 14 dollars le 23 janvier dernier.

Le fournisseur américain de solutions cloud (qui présente son offre comme une « plate-forme collaborative sécurisée ») venait d’annoncer le bilan financier du 1er trimestre de son année fiscale 2016, achevé le 30 avril.

En dépit d’un résultat net toujours dans le rouge, les marchés ont positivement accueilli la hausse du nombre de clients souscripteurs d’une offre payante (+ 70 % d’une année sur l’autre, avec plus de 3 millions de comptes), garante de marges optimisées.

En progression de 45 % sur un an à 65,621 milliards de dollars, le chiffre d’affaires surpasse les attentes des investisseurs. Dans le même temps, les investissements augmentent aussi bien en R&D (23 millions de dollars) qu’en commercial/marketing (56 millions).

Si bien que le résultat d’exploitation reste négatif, à – 46,6 millions de dollars (normes comptables GAAP), soit 71 % du CA. La dynamique est néanmoins positive si l’on considère que ce rapport était de 83 % un an plus tôt.

Les pertes nettes se creusent toutefois : 47,283 millions de dollars (soit 40 cents par action), contre 38,554 millions en 2014 (2,81 dollars par action, le capital étant bien moins dilué avant l’IPO).

En un trimestre, Box a recruté un peu plus de 2000 clients, portant son portefeuille à 47 000 entreprises, pour un total de 37 millions d’utilisateurs, toutes offres confondues (+ 3 millions par rapport à fin 2014).

Ces trois mois auront été marqués par deux acquisitions : l’une finalisée (Subspace et sa technologie de « conteneurisation » pour l’accès sécurisé aux données) ; l’autre annoncée (Verold pour la visualisation et l’édition de fichiers 3D).

Box a également décliné sa stratégie verticale en lançant une offre dédiée aux services financiers. Ces dernières semaines, des contrats-clés ont été signés avec le département américain de la Justice et avec la branche numérique du gouvernement britannique.

Les synergies fonctionnelles avec les outils Microsoft (Windows 10, Office 365) ont par ailleurs été approfondies. Des jonctions ont aussi été mises en place avec Android for Work, puis avec SafeNet et Amazon dans le cadre de l’offre Box Enterprise Key Management (gestion centralisée des clés de chiffrement).

En parallèle, s’est déroulée la deuxième édition de la conférence Box Dev à l’intention des développeurs. Un événement assorti d’un programme de partenariats, les fonds de capital-investissement Bessemer Ventures et Emergence Capital s’étant engagés à injecter 40 millions de dollars dans le financement de start-up qui utilisent Box pour développer leur activité.

Crédit photo : dabobabo – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur