Résultats Box : le coût de la conquête BtoB

CloudData-stockageStockage
resultats-box-q2-2015
2 13

Les investissements consentis dans le développement de l’offre à destination des entreprises pèsent sur les comptes de Box.

En hausse régulière ce mercredi aux heures de cotation sur le NYSE, le cours boursier de Box a poursuivi sa progression après la clôture des échanges, pour terminer à 14,70 dollars (+ 3,01 %), légèrement au-dessus de la valeur d’introduction du titre, à 14 dollars le 23 janvier dernier.

Le fournisseur américain de solutions cloud – qui présente son offre comme une « plate-forme collaborative sécurisée » – venait d’annoncer les résultats financiers du 2e trimestre de son année fiscale 2016, achevé le 31 juillet.

Les comptes ne sont pas encore à l’équilibre, mais comme il y a trois mois, les investisseurs semblent saluer la nette augmentation du nombre de clients souscripteurs d’une offre payante : ils sont désormais plus de 50 000, soit environ 3 000 de recrutés depuis fin avril – pour un total de 39 millions d’utilisateurs, toutes formules confondues.

IBM a rejoint ce portefeuille BtoB aux côtés de références telles que General Electric, Lionsgate, Uber et Airbnb.

Le groupe informatique américain n’est pas seulement client de Box : il est aussi partenaire. Les deux entreprises ont récemment signé un accord visant à établir des jonctions entre leurs technologies respectives et à codévelopper des applications mobiles.

Autre partenariat stratégique approfondi au cours du trimestre : celui avec Microsoft autour des outils de productivité. En première ligne, Office Online, qui permet désormais aux utilisateurs d’éditer directement des documents depuis l’interface de Box, les modifications étant sauvegardées automatiquement.

D’autres synergies ont été établies depuis le début de l’année. Par exemple avec Android for Work, puis avec Safenet et Amazon dans le cadre de l’offre Box Enterprise Key Management (gestion centralisée des clés de chiffrement).

Le 2e trimestre a également été marqué par des recrutements dans l’équipe exécutive : Jeetu Patel en provenance d’EMC, Paul Chapman issu de HP Software… Dans le même temps, la gamme Box for Industries a soufflé sa première bougie, avec des solutions orientées sur trois verticales : la santé, le commerce et les médias-divertissement.

Si l’indicateur chiffre d’affaires est au vert (+ 45 % d’une année sur l’autre, à 73,45 millions de dollars), le résultat net reste négatif : – 50,175 millions de dollars en normes comptables GAAP, soit 42 cents par action sur la base de 120,4 millions de titres (le capital est beaucoup plus dilué qu’avant l’IPO).

Les charges de rémunération à base d’actions (environ 9 millions de dollars) n’y sont pas étrangères, au même titre que les amortissements et réévaluations (14 millions de dollars). Par ailleurs, les dépenses en R&D ont presque doublé, à 26,453 millions de dollars.

Crédit photo : Brian A Jackson – Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur