Résultats : Cegid confirme son ancrage dans le cloud en 2014

Management
cegid-resultats-financiers-2014

L’un des principaux éditeurs de progiciels affiche un chiffre d’affaires de 266,6 millions d’euros, légèrement en hausse.

Cegid montre des assises financières a priori solides sur l’année 2014.

En  attendant la publication des résultats définitifs prévus le 10 mars (la société est cotée sur Euronext), l’éditeur français de progiciels affiche un chiffre d’affaires de 266,6 millions d’euros en hausse de 2,6% (périmètre courant) par rapport à l’exercice précédent.

Une croissance molle mais on peut s’en contenter au regard de l’état du marché du logiciel en Europe. Selon le classement Truffle des 100 plus importants éditeurs européens, Cegid se place à la 38ème position.

La rentabilité opérationnelle est située à 13% du CA global.

L’impact du cloud sur les activités de Cegid se ressent : les activités SaaS/On demand, regroupant la gamme des solutions hébergées, sont en progression de 25,3% à 47,7 millions d’euros.

Mais le bond du SaaS dans la période 2012-2013 avait été plus saisissant : +41,6%.

Néanmoins, Cegid s’inscrit dans la tendance du marché : il doit être en mesure de proposer des déclinaisons SaaS de ses logiciels et accompagner ses clients publics et entreprises.

La bascule est déjà concrète : En 2013, Cegid assure avoir vendu plus de solutions SaaS que de solutions en mode licence, “traduisant ainsi un changement progressif de modèle qui impacte l’ensemble de l’entreprise” indique l’éditeur dans sa brochure corporate réactualisé.

Finances, fiscalité, RH, manufecturing …Le catalogue de logiciels est assez large entre les approches généralistes pour répondre aux besoins des PME et celles plus verticales.

Ainsi, Cegid met l’accent sur des secteurs dynamiques comme le retail. Via ce focus commerce de détail (offres Yourcegid Retail), il réalise un chiffre d’affaires de 19,8 millions d’euros.

La dimension de la business intelligence inflitre aussi toutes ces solutions thématiques : Manufacturing, Trade, Services et Finance.

A notre qu’à la mi-2014, Cegid s’est séparé de son activité Hôtellerie-Restauration (reprise par SequoiaSoft).

A travers sa Fondation Cegid pour l’entreprenariat et le Numérique, l’éditeur exploite un fonds destiné au soutien de start-up qui évolue dans le numérique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur