Résultats : le ciblage publicitaire à la Criteo laisse la Bourse perplexe

BourseEntrepriseMarketing
criteo-resultats-financiers

Le spécialiste français de la publicité ciblée sur Internet Criteo a réalisé un bon premier trimestre 2014. Mais les investisseurs ne suivent pas.

Criteo a beau montrer un certain dynamisme dans le segment du ciblage publicitaire sur Internet, la Bourse a du mal à suivre. Le spécialiste français, qui s’est offert une place sur le Nasdaq à partir du 30 octobre 2013, est mal récompensé de ses efforts : le titre a perdu 50% de sa valeur pour retomber à son niveau d’introduction.

Pourtant, avec la publication des résultats financiers du premier trimestre 2014, la société Internet, présidée par le co-fondateur Jean-Baptiste Rudelle, souffle un peu. Car les prévisions sont même dépassées. Mais, la Bourse est implacable : après une hausse du cours juste après la présentation des résultats, le titre Criteo replonge (-0,77%) à 28,23 dollars (pointage vers 18h00 heure française).

Le chiffre d’affaires augmente de 60,8% par rapport à la même période l’an passé à 152 millions d’euros. Les revenus hors TAC (Traffic acquisition cost, commissions redistribuées aux partenaires) se situent à 62,7 millions d’euros (41,1% des revenus globaux). Le progrès sur le résultat net est flagrant : de 700 000 euros en mars 2013, on passe à 3,1 millions d’euros un an plus tard. Dans la zone Europe – Moyen Orient – Afrique,  Criteo affiche un chiffre d’affaires en hausse de 67% à 35,3 millions d’euros.

Criteo prend position en Chine

Sur le trimestre achevé, Criteo se félicite de la montée en puissance sur sa solution de retargeting publicitaire sur les terminaux mobiles (15% des revenus hors TAC). Le nombre global de clients s’élève à 5567 clients.
Criteo a également procédé au rachat de Tedemis (reciblage publicitaire sur e-mail) en ce début d’année 2014. Plus récemment, en avril, la société Internet s’est emparée d’AdQuantic (optimisation des publicités sur les moteurs de recherche).

Sur le front de l’expansion géographique (Criteo atteint la barre du millier d’employés), Ann Wang a pris les fonctions de Managing Director pour diriger l’activité de Criteo en Chine. En fait, elle a rejoint la société en novembre 2013 et, depuis, elle a mis en place la filiale et l’infrastructure opérationnelle au niveau local.

“Criteo a démarré avec 2 membres en Chine et grandit rapidement aujourd’hui. La société recherche de nombreux talents pour développer ce marché”, précisait le service de communication dans un échange de mails remontant à fin février.

Quiz : Connaissez-vous les grands groupes du Web français ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur