Résultats Criteo : le rachat de HookLogic a pesé un peu sur le T1 2017

BourseEntrepriseMarketingPublicité
resultats-criteo-premier-trimestre-2017

Criteo affiche des résultats qui demeurent solides, malgré le décrochage du résultat net lié au rachat de HookLogic qui remonte à l’automne dernier.

L’acquisition de HookLogic dans le courant de l’automne 2016 se fait ressentir dans le premier trimestre de l’exercice fiscal 2017 de Criteo.

Le fournisseur de solutions de publicité numérique (expert en reciblage publicitaire), coté au Nasdaq,  enregistre un résultat net en baisse de 22% par rapport à la même période l’an passé (15 millions de dollars).

En octobre 2016, Criteo a acquis HookLogic, qui exploite une plateforme de marketing à la performance, pour 250 millions de dollars.

Au-delà de cet incident de parcours dans les résultats, les indicateurs financiers de Criteo restent stables. Le chiffre d’affaires atteint 517 millions de dollars, en hausse de 30% à taux de change constant par rapport au premier trimestre 2016. « L’EBITDA ajusté » se situe à 56 millions de dollars (+16%).

Les revenus hors-TAC (acronyme de « Traffic acquisition cost », commissions redistribuées aux partenaires) s’élève à 210 millions de dollars, en hausse de 30% à taux de change constant par rapport au premier trimestre 2016. Une proportion de 67% de ce montant a été générée via Universal Match (solution cross-device) de Criteo.

Plus globalement, le spécialiste de la publicité digitale, qui sert d’ambassadeurs French Tech dans le segment AdTech, revendique plus de 950 nouveaux clients au premier trimestre 2017 (plus de 15 000 clients au total). Précisons que l’effectif global du groupe continue de croître : +31% en un an (2500 collaborateurs dans le monde).

Header bidding : accès étendu à 100 clients

Dans sa communication financière, Criteo fait le point sur sa technologie de header bidding, désormais connectée à plus d’une centaine d’éditeurs.

Dans la publicité programmatique, il s’agit d’une solution consistant à poser un tag en haut de page d’un site Internet pour permettre à un éditeur d’offrir son inventaire en simultané à de multiples SSP (supply side platform, plateforme d’automatisation de la mise en vente de leurs espaces publicitaires) désormais en compétition.

Principal intérêt selon IAB France : obtenir le meilleur CPM (coût pour mille) côté éditeur.

Parallèlement, Criteo a lancé des partenariats en phase alpha sur « un potentiel produit vidéo avec plusieurs clients européens et américains » aux « premiers résultats prometteurs ».

Preuve que la pubicité vidéo fait l’objet de toutes les attentions au regard de son essor. Dans le courant du premier trrimestre, Teads a été acquis par le groupe Altice pour un montant maximum de 284 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur