Résultats Dassault Systèmes : la Bourse salue le maintien des objectifs

Régulations
dassault-systemes-resultats-t2

En dépit d’un taux de change peu avantageux et de plusieurs opérations d’acquisition, l’éditeur européen annonce une croissance de 15%… saluée par les investisseurs.

Ce jeudi 24 juillet en fermeture de séance à la Bourse de Paris, le titre Dassault Systèmes (DSY), coté sur le CAC Next 20, frôlait son plus-haut d’il y a un an, s’adjugeant 6% pour approcher des 50 euros.

Cette embellie faisait suite à la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et assortis d’une confirmation des objectifs pour 2014. En données corrigées et à taux de change constant, l’éditeur européen annonce une croissance de 15%, avec notamment des facturations de 570 millions d’euros (+9% d’une année sur l’autre), contre un consensus à 564 millions.

La marge opérationnelle ressort à 28,1%, alors que les analystes s’étaient fixés sur 27,4%. Quant à l’excédent brut d’exploitation, il s’élève à 162,2 millions d’euros… ou 99,6 millions l’on prend en compte certains éléments exceptionnels comme les acquisitions, ainsi que l’impact lié aux variations des taux de change, qui ont plombé d’environ 10% les chiffres de la société.

A taux de change constant, Catia affiche une hausse de 11%, soutenue par les industries Transport & Mobilité et Hautes Technologies. SolidWorks progresse de 8% ; Enovia, de 5%. Dassault Systèmes poursuit également ses opérations de croissance externe. Témoin sa récente annonce du projet d’absorption de la société néerlandaise Quintiq, spécialisée dans les logiciels d’optimisation et de planification. Une transaction qui devrait s’effectuer pour environ 250 millions d’euros en numéraire.

Les prévisionnels pour le 3e trimestre font état d’un chiffre d’affaires dans la fourchette de 560 – 570 millions d’euros, pour 41 à 44 centimes de bénéfice par action. Dassault Systèmes anticipe aussi une hausse significative de son chiffre d’affaires entre 2013 et 2014 : jusqu’à +15%, à 2,3 milliards d’euros. Toujours en données corrigées, le bénéfice par action pourrait se fixer à 3,50 euros (1,75 euro suite au split opéré en juillet, comme le note Silicon.fr).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur la 3D ?

Crédit logo : Dassault Systèmes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur