Résultats eBay : la marge s’est resserrée sans PayPal

E-commerceEntrepriseMarketing
resultats-ebay-t3-2016
2 1

eBay a moins de marge de manœuvre depuis la séparation d’avec PayPal. Sa plate-forme StubHub monte toutefois en puissance.

En hausse de 2,78 % en séance ce mercredi sur le Nasdaq, l’action eBay a piqué du nez dans les échanges d’après-Bourse : – 6,95 %, à 30,26 dollars.

Le groupe e-commerce venait d’annoncer les résultats financiers du 3e trimestre de son exercice fiscal 2016, aligné sur l’année calendaire.

Ce sont surtout ses prévisions à court terme qui ont déçu Wall Street. Car pour le reste, de nombreux indicateurs sont au vert sur la période écoulée.

Le GMV (« Gross merchandise volume »), défini comme la valeur cumulée de toutes les transactions finalisées, atteint 20,115 milliards de dollars, en croissance de 5 % d’une année sur l’autre.

La progression est plus importante aux États-Unis (+ 7 %, à 8,38 milliards) que dans le reste du monde (+ 3 %, à 11,735 milliards). Cela s’explique essentiellement par la nette hausse du GMV réalisé sur la plate-forme événementielle StubHub (+ 23 %, à 1,142 milliard), exploitée quasi exclusivement outre-Atlantique.

StubHub qui monte

Le nombre de comptes actifs (et non pas d’utilisateurs, ces derniers pouvant posséder plusieurs comptes) augmente lui aussi, mais de moins en moins vite : marketplace et StubHub confondus, ils sont 165 millions à avoir bouclé au moins une transaction sur 12 mois glissants. Ils étaient 159 millions un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires suit la tendance : + 6 %, à 2,217 milliards de dollars, dont 1,745 milliard provenant des divers frais associés aux transactions (+ 5 % ; 1,484 milliard sur la marketplace et 261 millions sur StubHub).

Le reste, soit 472 millions de dollars, est issu de services additionnels dont des offres marketing et la plate-forme Classifieds, axée sur les expériences d’achat communautaires.

Le prix de l’innovation

eBay mise gros sur l’exploitation de la data pour simplifier la découverte de produits et, plus généralement, dépasser l’image du site d’enchères. Cela se ressent sur les dépenses d’exploitation, qui se montent à 48,4 % du CA, dont 600 millions de dollars pour le commercial marketing (+ 0,4 point en un an) et 288 millions en R&D (+ 1,2 point).

Déduction faite sur une marge brute de 1,719 milliard de dollars (28,9 % du chiffre d’affaires, contre 26 % au 3e trimestre 2015), le résultat d’exploitation s’établit à 542 millions de dollars (- 6,2 %), pour un résultat net après impôts de 413 millions de dollars (- 23,4 %), soit 36 cents par action en normes comptables GAAP – confer la synthèse des résultats au format PDF.

Le trimestre aura été marqué par une acquisition : celle de Corrigon, société israélienne spécialisée dans la vision par ordinateur. eBay compte exploiter ses technologies sous l’angle de la valorisation des données pour améliorer l’expérience utilisateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur