Résultats eBay : un trimestre entre les gouttes

Régulations
ebay-resultats-t2-2014

Grâce aux bonnes performances de sa filiale PayPal, le groupe e-commerce est parvenu à compenser, au 2e trimestre, l’impact négatif d’un changement d’algorithme Google et d’une cyber-attaque d’envergure.

En dépit d’un ralentissement d’activité dû essentiellement à une cyber-attaque qui a touché 145 millions d’utilisateurs au mois de mai, eBay a maintenu sa dynamique de croissance sur le 2e trimestre de son exercice budgétaire 2014.

Entre le 1er avril et le 30 juin, le groupe e-commerce américain a réalisé 4,366 milliards de dollars de chiffre d’affaires (+13% sur un an), pour un bénéfice net de 676 millions de dollars (+6%), soit 53 cents par action (en normes GAAP ; voir la synthèse des résultats). Une annonce en phase avec les attentes des analystes, qui tablaient sur un CA de 4,38 milliards de dollars, pour 52 cents de bénéfice par action.

A travers ses activités e-commerce et paiement électronique, eBay a traité 61,639 milliards de dollars de paiements au 2e trimestre 2014 (+26% par rapport à la même période en 2013)… dont environ 12 milliards su mobile, avec 6,6 millions de nouveaux clients. Si dans la plupart des cas, acheteur et vendeur sont situés dans un même pays, les transactions à l’international continuent de prendre de l’importance : elles ont concentré 13 milliards de dollars (+26% d’une année sur l’autre).

L’activité “Marketplaces” reste la plus rémunératrice, avec un chiffre d’affaires de 2,174 milliards de dollars (+9%), plus de 700 millions de biens et services listés, ainsi que 149 millions d’acheteurs actifs à la fin du trimestre (+14%). La croissance est plus forte à l’international (+14%) que sur le marché américain (+10%).

A elle seule, la filiale PayPal a traité 55,046 milliards de dollars de paiements électroniques (+29% en un an ; +13% pour les transactions réalisées sur eBay). Avec 152 millions d’utilisateurs actifs (dont 4 millions recrutés entre avril et juin), son CA s’est élevé à 1,946 milliard de dollars. La contribution de la division eBay Enterprise, spécialisée dans la mise en place de boutiques en ligne pour les marques et commerçants “physiques”, est moins importante : 267 millions de dollars de ventes (+3%).

Si sa marge brute d’exploitation recule à 18,2% (- 1,1 point) avec la forte pression imposée par la concurrence, eBay dispose encore de réserves confortables : 12,4 milliards de dollars au 30 juin 2014, contre 12,8 milliards à fin 2013. Les prévisionnels pour le trimestre en cours font état d’un chiffre d’affaires de 4,3 à 4,4 milliards de dollars, pour un bénéfice par action de 51 à 53 cents.

Rappelant qu’eBay a poursuivi son programme de rachat d’actions à hauteur de 1,7 milliard de dollars pour 32,4 millions de titres, le président et CEO John Donahoe reconnaît l’impact “immédiat” qu’a eu l’attaque informatique subie en mai, et qui a entraîné la réinitialisation des mots de passe liés à 145 millions de comptes. Le départ de David Marcus a également laissé des traces. L’ex-président de PayPal a rejoint Facebook pour y superviser le développement des services de messagerie.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous au point sur les solutions e-commerce ?

Crédit photo : Ken Wolter – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur