Résultats Facebook : une histoire de dollar

EntrepriseMarketingPublicitéSocial Media
resultats-facebook-t1-2015

La hausse du dollar a significativement impacté les finances de Facebook sur le 1er trimestre 2015. La plupart des indicateurs sont toutefois au vert.

Cotée sur le Nasdaq, l’action Facebook (FB) a dévissé ce mercredi dans les échanges d’après-Bourse : – 2,19 %, à 82,78 dollars. Le réseau social venait de publier son bilan financier pour le 1er trimestre 2015.

Quand bien même il augmente de 42 % d’une année sur l’autre à 3,543 milliards de dollars, le chiffre d’affaires ressort en deçà du consensus, pour la première fois depuis près de trois ans. Pour Facebook, les attentes des analystes (3,56 milliards) auraient « largement » été satisfaites à taux de change constant : la hausse du dollar a entraîné un manque à gagner de 188 millions de dollars.

Les objectifs sont par ailleurs atteints en termes de bénéfice net : 512 millions de dollars, soit 18 cents par action en normes comptables GAAP (voir la synthèse des résultats). Et le flux de trésorerie s’élève à 1,2 milliard de dollars sur le trimestre.

Autre motif de satisfaction : un niveau de croissance sans précédent depuis un an pour la base globale d’utilisateurs : 48 millions recrutés en trois mois, dont 22 millions en Asie-Pacifique, 6 millions en Europe et 2 millions en Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada).

Au 31 mars 2015, 1,441 milliard d’utilisateurs se connectent au moins une fois par mois (+ 13 % en un an). Près des deux tiers visitent même Facebook au moins une fois par jour ; ils sont en l’occurrence 936 millions, soit 17 % de plus qu’à la même période en 2014.

C’est sur mobile que les effectifs progressent le plus vite : + 24 % en un an, à 1,25 milliard d’utilisateurs actifs par mois (et 798 millions par jour, soit + 31 %). Et surtout, 581 millions de membres utilisent exclusivement des terminaux mobiles.

La publicité représente toujours plus de 90 % du CA, à 3,32 milliards de dollars. Alors qu’il y a un an, 59 % de ce volume provenait du mobile, le taux est passé à 73 %.

La vidéo prend aussi de l’importance au regard des 4 millions de vidéos vues sur les fils d’actualité au cours du trimestre (3 milliards il y a un an). L’acquisition, l’année passée, de LiveRail, a permis à Facebook de se renforcer sur ce volet, en matière d’achat programmatique, de ciblage et de diffusion multiplateforme.

A noter néanmoins un indicateur dans le rouge : le revenu moyen par utilisateur (ARPU), qui décline de 2,81 dollars sur le 4e trimestre 2014 à 2,50 dollars sur le 1er trimestre 2015 (8,32 dollars en Amérique du Nord ; 2,99 dollars en Europe ; 1,18 dollar en Asie-Pacifique ; 80 cents dans le reste du monde). La profusion de campagnes publicitaires lors des fêtes de fin d’année explique peut-être ce recul.

Crédit photo : dolphfyn – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur