Résultats : Facebook prouve encore qu’il est agile dans le mobile

BourseEntrepriseRégulations
facebook-resultats-financiers-T2-2013

Désormais, Facebook réalise plus de 40% de son chiffre d’affaires grâce aux déclinaisons mobiles de son service communautaire. La Bourse réagit bien.

Avec les bons résultats présentés au deuxième trimestre 2013, le cours de Facebook en Bourse se rapproche du niveau d’introduction en Bourse en mai 2012.

Est-ce la fin du purgatoire pour le réseau social ou une simple éclaircie ?

Le chiffre d’affaires du groupe de Mark Zuckerberg a bondi de 53% à 1,81 milliard de dollars. La bourse a réagi favorablement en replaçant le titre juste au-dessus de 30 dollars (31,51 dollars hier à la clôture de Wall Street).

Le réseau social peut dire merci à la publicité sur les terminaux mobiles ou nomades (smartphones, tablettes), qui représente désormais 41% de son chiffre d’affaires (contre 30% au premier trimestre).

“Le travail effectué sur la mobilité porte ses fruits et nous fournit un socle solide pour l’avenir”, a declaré en substance Mark Zuckerberg, à la présentation des résultats.

Facebook peut encore fournir des efforts sur les autres indicateurs financiers.

Ainsi, le groupe Internet symbole de la vague 2.0 a enregistré une perte d’exploitation de 562 millions de dollars (mais c’est une amélioration par rapport à la situation à la même période il y a un an : – 743 millions de dollars).

Mais cela s’aggrave sur le front du résultat net : 333 millions de dollars (contre 157 millions de dollars pour le deuxième trimestre 2012).

Les statistiques d’audience ont été remodelées : Facebook recense désormais presque 700 millions d’utilisateurs actifs chaque jour dans le monde (+27% en un an).

Sur le seul mois de juin, le réseau social a attiré 469 millions d’utilisateurs sur les déclinaisons mobiles de son service communautaire.

Sur un an, le nombre de “mobinautes” passant au moins une fois par mois sur Facebook a augmenté de 21% (819 millions de personnes).

Sachant que le groupe Internet a l’ambition de dépasser le segment des détenteurs de smartphones pour se rapprocher des utilisateurs de téléphones standards (“Facebook for Every Phone”, 100 millions d’utilisateurs actifs par mois).

Principale nouveauté technologique repérée  : le déploiement du moteur Graph Search aux Etats-Unis mais aussi en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur