Résultats Free : merci le mobile

BourseEntrepriseRégulations
resultats-S1-2013-iliad-free

Free Mobile affiche une part de marché dépassant 10% avec 6,7 millions d’abonnés. Les indicateurs financiers globaux du groupe Iliad-Free demeurent au beau fixe.

Dans les résultats semestriels du groupe Iliad, la contribution de Free Mobile attire l’attention.

En croissance de 88%, elle représente un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros. Soit un tiers du CA groupe à 1,82 milliard d’euros.

La marge brute progresse également en raison d’une “hausse significative du trafic acheminé en propre” (utilisation des fréquences 900 MHz, extension du réseau de l’opérateur), tout comme l’Ebitda (+54 millions d’euros sur le premier semestre contre – 44 millions sur la même période en 2012). Sachant que Free dispose d’un accord d’itinérance avec Orange.

Néanmoins, ces performances pourraient s’essouffler car Free Mobile bénéficiait jusqu’ici d’une asymétrie des terminaisons d’appels, qui a cessé le 1er juillet 2013 (régulation ARCEP liée au statut de nouvel entrant de Free dans la téléphonie mobile portant sur le tarif de reversement des minutes télécoms entre opérateurs).

Free précise également que le chiffre d’affaires sur les ventes de terminaux progresse “faiblement” : 65,3 millions d’euros contre 55,3 millions d’euros à la même période l’an précédent. Justifié par le groupe télécoms par “une saisonnalité défavorable”.

Désormais, le groupe télécoms de Xavier Niel recense 6,7 millions d’abonnés Free Mobile (+1,5 million d’abonnés sur la première partie de l’année). Ce qui constitue une part de marché de 10,3% sur le marché de la téléphonie mobile. Une montée en puissance rapide de nature à inquiéter les concurrents (trio des opérateurs Orange, SFR, Bouygues Telecom mais aussi les MVNO).

Free Mobile affiche sa volonté de parvenir “à moyen terme” à une part de marché “palier” de 15% (25% à terme).

Sur le front des abonnés haut débit, Free affiche une base de 5,5 millions d’abonnés haut débit (+154 000 nouveaux abonnés recrutés dans la période scrutée).

Là aussi, Free peut se montrer satisfait de la performance commerciale (part de marché de recrutement de 41%). Sachant qu’il peut encore compter sur le réservoir d’abonnés Alice (acquis par le groupe télécoms en 2008) qui migrent vers une offre Free : 45 000 abonnés ont effectué cette bascule entre janvier et juin 2013.

Les indicateurs financiers globaux sont au vert : le chiffre d’affaires groupe augmente de 27% par rapport au premier semestre 2012 (1,8 milliard d’euros).

L’EBITDA est en hausse de 40% et le résultat net a bondi de 78%. Sur cette période, Free a consacré un investissement de 448 millions d’euros.

Il assure qu’il favorise également l’emploi en France (450 emplois créés en six mois).

ce matin, le cours d’Iliad sur le NYSE Euronext est en hausse de 2,20% à 185,6 euros.

————–

Quiz : Connaissez-vous bien Free ?

—————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur