Résultats Google : un business ancré dans la publicité

FiscalitéMarketingPublicitéRégulations
resultats-google-t1-2015

Environ 90 % du chiffre d’affaires de Google sur le 1er trimestre 2015 est issu de la publicité. Mais le groupe Internet investit pour se diversifier.

Quand bien même leurs attentes n’ont dans l’absolu pas été satisfaites, les marchés n’ont pas sanctionné Google après l’annonce de ses résultats financiers pour le 1er trimestre 2015 : + 3,16 % dans les échanges d’après-Bourse pour le titre du groupe Internet, dont la capitalisation dépasse les 370 milliards de dollars.

D’une année sur l’autre, le chiffre d’affaires progresse de 12 %, à 17,258 milliards de dollars… sans pour autant atteindre le consensus : les analystes tablaient sur 17,5 milliards de dollars. Même constat pour le bénéfice net, qui ressort à 3,586 milliards, soit 5,20 dollars par action en normes comptables GAAP (voir la synthèse des résultats).

Google, qui emploie 55 419 personnes au 31 mars 2015 contre 46 170 un an plus tôt, précise que la croissance de son CA a été limitée par l’évolution des taux de change : la hausse du dollar aurait occasionné un manque à gagner de 795 millions de dollars.

Disposant d’un trésor de guerre de 16,796 milliards de dollars, la multinationale est parvenue à rationaliser son CAPEX (dépenses d’investissement de capital, essentiellement dans la construction d’usines et de data centers) : de 3,6 milliards de dollars au 1er trimestre 2014, on passe à 2,927 milliards.

En parallèle, les sommes injectées dans la R&D augmentent : 2,753 milliards de dollars, pour soutenir de nombreux projets ayant notamment trait à la connectivité (Loon avec des ballons atmosphériques faisant office d’antennes-relais, le déploiement de la fibre optique aux Etats-Unis, le lancement de Project Fi en partenariat avec Sprint et AT&T…).

La publicité représente toujours l’essentiel du chiffre d’affaires : 15,508 milliards de dollars, dont 11,932 milliards tirés des sites de la galaxie Google (+ 14 % sur un an) ; le reste provenant des partenaires, auxquels 2,432 milliards de dollars ont été reversés au titre de l’acquisition de trafic.

Le business des liens sponsorisés est particulièrement florissant : + 13 % de CA (+ 25 % sur les sites Google). Et le coût par clic diminue de 7 % (13 % sur les sites Google).

Les autres revenus sont classés dans une catégorie non segmentée qui regroupe notamment les activités cloud. Ils représentent encore moins de 2 milliards de dollars.

Crédit photo : l i g h t p o e t – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur