Résultats Google : Motorola et l’UE brisent un peu la monotonie

BourseEntrepriseRégulations
google-resultats-financiers-t2-2013

Tout va bien chez Google sur le front des résultats financiers. Même si le groupe Internet doit encore digérer l’acquisition de Motorola et éviter les foudres de la Commission européenne.

Google traîne toujours Motorola comme un boulet dans ses résultats financiers. Mais à part ça…

Le groupe Internet est capable d’absorber les pertes liées à l’équipementier télécoms sans vraiment trébucher de son piedestal.

Sur le deuxième trimestre 2013, la firme Internet de Larry page a enregistré un chiffre d’affaires de 14 ,1 milliards de dollars, soit une hausse de 19% par rapport à l’an dernier.

93% des revenus proviennent de la publicité en ligne ou mobile. Et 55% du business est réalisé à l’international (10% émanant du Royaume-Uni).

“Le passage de la consultation mono-écran à celle en mode multi-supports crée des opportunités énormes pour Google”, commente le CEO, à travers le communiqué.

La partie TAC (Traffic acquisition cost, commissions reversées aux sites partenaires) représente 25% des revenus publicitaires de Google à 3 milliards de dollars (stable).

Le résultat d’exploitation se situe à 3,12 milliards de dollars (correspond à 22% du chiffre d’affaires).

Le résultat net flanche légèrement : 3,23 milliards de dollars.

Pour faire un peu de buzz sur le deuxième trimestre, Google s’est emparé de Waze (GPS social, basé en Israël) pour 1,15 milliards de dollars.

A travers les sites rattachés à son domaine d’exploitation, Google réalise un chiffre d’affaires de 8,87 milliards de dollars (soit 68% des revenus de Google, en hausse de 18% par rapport à la même période l’an passé).

Quant au réseau Google et ses programmes partenaires (comme Google AdSense), il a généré un CA de 3,19 milliards de dollars (24% du CA de Google, en hausse de 7% par rapport au T2 2012).

Les “autres revenus” dépassent le milliard de dollars et représentent un relais business de 8% (hausse de 138% sur un an quand même).

Le coût moyen par clic ou prix moyen des annonces en ligne (Cost-Per-Click, CPC, exploité via Google AdSense) a diminué de 6% au deuxième trimestre par rapport à la même période de 2012. Il avait déjà baissé de 2% au premier trimestre 2013.

Pour le cas du Paid Click (PPC, concerne davantage Google AdWords), son coût a progressé de 23% sur le deuxième trimestre (contre 4% sur le premier trimestre 2013).

En revanche, Motorola Mobile plombe encore Google. Le fabricant de téléphones, intégré dans le giron du groupe Internet en 2012, a accusé une perte de 218 millions de dollars hors exceptionnels.

“Soit une perte plus que quadruplée par rapport à celle de 49 millions un an plus tôt”, selon Reuters.

Néanmoins, son chiffre d’affaires approche la barre du milliard de dollars (998 millions de dollars), contre 843 millions de dollars il y a un an.

Le grand suspense pour Google se situe au niveau de l’Union européenne.

Embourbé dans une enquête antitrust depuis novembre 2010, il fait face à la Commission européenne, qui exige des efforts supplémentaires pour déverrouiller les marchés de la publicité et de la recherche sur Internet. Mais ça coince.

Autre préoccupation : Google doit suivre avec intérêt les débats de la réunion du G20 qui se déroule actuellement à Moscou sur les moyens de lutter contre l’évasion fiscale.

Car le groupe Internet, qui joue avec l’optimisation fiscale, est régulièrement visé par les gouvernements

———————

Quiz : Connaissez-vous les techniques d’évasion fiscale des Géants du Web ?

——————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur