Résultats Hi-media : c’est dur la pub, c’est plus encourageant avec l’e-paiement

MarketingPublicité

Le groupe Hi-media (régie, éditeur médias, solutions e-paiement) publie un chiffre d’affaires en hausse de 4% pour 2011. Le volet publicité souffre de la conjoncture. Tandis qu’Allopass (micro-paiement) change de braquet.

Hi-media Group vient de publier un chiffre d’affaires 2011 de 230 millions d’euros, en hausse de 4% (+6% à périmètre constant).

La société Internet, présidée par Cyril Zimmermann, développe un triptyque d’activités (régie publicitaire, éditeur de sites médias et fournisseur de la solution de paiement électronique Allopass).

Mais leurs performances varient beaucoup.

C’est le volet de la publicité qui est le plus malmené avec un chiffre d’affaires de 105 millions d’euros en baisse de 2%.

En qualité d’éditeur, Hi-media group dispose d’une batterie de sites médias et communautaires comme Jeuxvideo.com, Fotolog.com, Actustar.com, Blogororama.fr, Programme-tv.com, Toutlecine.com, Magicrpm.com ou Psychonet.fr.

Sur le front du business publicitaire qui tangue, Hi-media précise dans le communiqué (PDF) qu’à la fin de l’été 2011, un partenariat capitalistique avec la société Weborama (Web analytics) a été signé sur le marché britannique “afin de se renforcer et de développer ses activités d’Ad Exchange”.

D’autre part, le groupe a changé de stratégie au Pays-Bas. La division locale Hi-Media fusionne avec Semilo (“un des réseaux publicitaires leaders sur ce marché avec plus de 100 sites locaux représentés”).

Ce qui permet à la société Internet française de s’ancrer davantage dans le paysage de la publicité en ligne dans ce pays (en détenant au passage 36% du nouvel ensemble).

L’autre pôle stratégique de Hi-media porte sur le paiement en ligne (125 millions de chiffre d’affaires en 2011, + 10%).

Le groupe exploite notamment le porte-monnaie électronique Hi-Pay (1500 marchands actifs, 900 000 comptes utilisateurs ouverts dans plusieurs pays : France,Belgique, Allemagne, Espagne et Portugal).

Toujours à la fin de l’été, la solution de micro-paiement Allopass a reçu l’obtention de son agrément d’Etablissement de paiement auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP).

Mais, pour se mettre en conformité, il a fallu couper les revenus émanant de “certains contrats clients dans le domaine des loteries sans obligation d’achat”. Ce qui a entraîné une chute du business d’Allopass de 14%.

Hi-media considère que cette perte “devrait être compensée par l’arrivée de nouveaux clients issus de l’univers des jeux vidéo, des réseaux sociaux et de l’information”.

Le pôle paiement devrait ainsi “progressivement renouer avec une croissance à deux chiffres pendant l’exercice 2012”, assure-t-on.

Le groupe Internet, co-fondé en 1996 par Cyril Zimmermann, est désormais présent dans 9 pays européens, aux Etats-Unis et au Brésil.

Cotée sur le segment principal d’Euronext Paris (Eurolist B), la société pionnière du Net français dispose désormais d’un effectif de 500 personnes.

Logo : © archerix – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur