Résultats HTC : une lueur dans le tunnel

Régulations
htc-resultats-lueur-tunnel

Après un début d’année dans le rouge, HTC renoue avec les bénéfices grâce notamment aux efforts marketing déployés pour le lancement commercial du smartphone One M8.

Face à la réalité d’un secteur high-tech en transformation, HTC entreprenait, fin 2013, un effort global de restructuration marqué par une révision de son organigramme et une redéfinition de ses priorités stratégiques.

L’industriel taïwanais, qui avait connu une période automnale compliquée (ponctuée d’une perte record de 74 millions d’euros), recentrait son approche sur deux axes de développement : la mobilité et les objets connectés. Son agressivité commerciale sur le marché des smartphones – lancement du One M8, diversification en milieu de gamme, hausse des dépenses marketing – n’avait jusqu’alors pas encore porté ses fruits sur le plan financier : le 1er trimestre 2014 s’était en l’occurrence conclu sur des comptes dans le rouge.

La dynamique est tout autre à l’issue de la période d’avril-juin. HTC réalise un bénéfice net de 2,26 milliards de dollars taïwanais (75 millions de dollars américains), supérieur aux attentes des analystes (qui tablaient sur 72,5 millions) et surtout en croissance de 80% sur un an. Quant au chiffre d’affaires, il se situe, à 65,06 milliards de dollars taïwanais (2,17 milliards de dollars américains), dans la partie basse de la fourchette annoncée au mois de mai. Le tout en normes comptables GAAP (voir la synthèse des résultats non audités au format PDF).

Pour autant, la situation de HTC reste incertaine. Fabricant environ 2% des smartphones vendus dans le monde (source IDC), le Taïwanais doit composer avec l’explosion de l’offre en entrée de gamme, tout particulièrement sur son marché national. Bousculées par les initiatives des principaux constructeurs (LG et son Optimus G3 ; Samsung et son Galaxy S5 ; Sony et son Xperia Z2…), ses positions pourraient être fragilisées plus encore par le lancement commercial du prochain iPhone, attendu pour l’automne.

Au-delà du marché des smartphones, dont la croissance ralentit (Gartner prévoit une hausse de 23% des volumes de ventes, contre +39% en 2013), HTC lorgne sur les objets connectés. La catégorie des “wearable technologies” est bien placée sur sa feuille de route. Un partenariat avec Google n’est pas exclu.

Les marchés ont favorablement accueilli l’annonce de ces résultats financiers. En ouverture de séance ce jeudi 3 juillet à la Bourse de Taïwan, l’action HTC Corporation (2498.TW) s’affiche en hausse de 0,37%, à 137 dollars taïwanais.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Nokia ?

Crédit photo : TTstudio – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur