Résultats Microsoft : Azure et Surface restent solides

MobilitéPCPoste de travailSmartphonesSystèmes d'exploitationTablettes
resultats-microsoft-t2-2016
5 3

Les indicateurs sont au vert sur les offres cloud dans les derniers résultats trimestriels de Microsoft. Les tablettes Surface montent aussi en puissance.

En l’espace d’un quart d’heure, le cours de l’action Microsoft s’est envolé ce jeudi dans les échanges d’après-Bourse sur le Nasdaq, dépassant brièvement la barre des 56 dollars.

Les marchés ont chaleureusement accueilli le bilan financier du groupe informatique pour le 2e trimestre de son année fiscale 2016 décalée, achevé le 31 décembre dernier.

Dans l’absolu, le chiffre d’affaires recule de 10 % d’une année sur l’autre, à 23,796 milliards de dollars. Cependant, le CA différé – associé à des contrats signés, mais que l’éditeur touchera ultérieurement – continue d’augmenter, avoisinant désormais les 2 milliards. Par ailleurs, le manque à gagner lié à l’évolution des taux de change (dollar fort) est estimé à 1,212 milliard de dollars.

Par rapport à la même période en 2014, les investissements en R&D sont stables, à 2,9 milliards de dollars. En revanche, les dépenses en commercial/marketing baissent significativement, passant sous les 4 milliards.

Une conséquence du changement de stratégie annoncé à l’été 2015 sur le marché des smartphones (réductions des effectifs et du catalogue)… et, dans une moindre mesure, de l’externalisation de la régie display.

Microsoft n’a pas non plus, pour ce trimestre, de charges de restructuration, alors qu’elles s’élevaient à 243 millions de dollars l’année dernière.

Pour autant, le résultat d’exploitation baisse : 6,026 milliards de dollars (- 23 %), sur une marge brute de 13,924 milliards de dollars (58,5 %). Le résultat net ressort à 4,998 milliards de dollars (- 15 %), soit 62 cents par action, le tout exprimé selon les normes comptables GAAP.

Le cloud et les tablettes

Sur le trimestre, Microsoft a versé 2,9 milliards de dollars de dividendes et engagé 3,6 milliards de dollars dans des rachats d’actions.

L’activité « More Personal Computing » reste le pilier du groupe en termes de chiffre d’affaires, mais celui-ci recule encore : – 5 % sur un an, à 12,66 milliards de dollars.

Le changement de cap sur les smartphones (4,5 millions vendus sur le trimestre, pour un CA en repli de 49 %) y est pour beaucoup, éclipsant la montée en puissance des tablettes Surface, dont les ventes en valeur augmentent de 29 % à taux de change constant (1,352 milliard de dollars).

La dynamique n’est pas plus favorable pour les licences Windows commercialisées auprès des OEM : – 6 % de chiffre d’affaires pour les versions Pro ; – 3 % pour les autres. Petite satisfaction sur le search : déduction faite des commissions reversées aux partenaires au titre de l’acquisition de trafic, le CA augmente de 17 % entre 2014 et 2015.

L’activité qui monte en puissance, c’est le cloud : + 5 %, à 6,343 milliards de dollars. La partie entreprise en est à 9,4 milliards de dollars dégagés sur 12 mois glissants. Microsoft note que l’usage d’Azure a doublé d’une année sur l’autre et qu’il a été multiplié par 5 pour SQL Database.

Office 365 progresse également : + 70 % de chiffre d’affaires à taux de change constant sur le marché des entreprises et 2,4 millions de clients recrutés en trois mois sur la partie grand public. La migration des utilisateurs est en cours… Pour autant, le CA global des produits Office recule, aussi bien sur le marché BtoB (- 1 %, la croissance de la base clients diminuant en parallèle) que BtoC (- 8 %).

Crédit photo : TonyV3112 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur