Résultats : Microsoft tient bon la barre sur fond de transformation

BourseEntrepriseRégulations
microsoft-resultats-premier-trimestre-windows-cloud

Le chiffre d’affaires de Microsoft progresse de 16% sur le T1 de son exercice 2013 – 2014. Mais Windows doit s’ancrer davantage dans la nouvelle donne des supports : PC en berne, essor des tablettes et des smartphones.

A la recherche d’un nouveau P-DG (Steve Ballmer devrait partir d’ici mi-2014), Microsoft garde un cap rassurant.

Pour le premier trimestre de son nouveau exercice fiscal, la firme de Redmond affiche un chiffre d’affaires à 18,53 milliards de dollars, en hausse de 16% par rapport à la même période l’an précédent.

Le résultat d’exploitation se situe à 6,33 milliards de dollars et le résultat net à 5,24 milliards de dollars.

“Nos terminaux et  la transformation de nos services avancent et nous lançons une large série de produits attrayants pour les professionnels et les particuliers”, a déclaré Steve Ballmer.

“Nos nouveaux services commerciaux vont nous aider à dépasser la croissance du marché des entreprises et nous percevons beaucoup d’enthousiasme de la part des consommateurs à propos de la Xbox One, Surface 2 et Surface Pro 2 et le spectre complet des appareils sous Windows 8.1 et Windows Phone.”

Kevin Turner, COO de Microsoft, observe une “adoption forte” des services cloud de Microsoft : Office 365, Azure, et Dynamics CRM Online (une nouvelle version de l’outil CRM vient d’arriver).

Et les investissements dans SQL , Hyper-V, System Center, et Lync se poursuivent.

Ainsi, on apprend que les revenus tirés du cloud ont progressé de 103% en un trimestre.

Plus globalement, le business de la “branche commerciale” (qui regroupe les offres pros), augmentent de 10%.

Sur la ligne “Devices and Consumer”, les revenus liés à l’exploitation commerciale des tablettes Surface s’élèvent à 400 millions de dollars.

Tandis que ceux issus de la publicité associé à la recherche sur Internet (via le moteur Bing) ont progressé de 47%.

“Si Windows et Office restent des moteurs essentiels de l’activité de Microsoft, ils sont clairement en perte de vitesse face aux autres offres de la firme”, commente Silicon.fr. “Ce phénomène est particulièrement marqué pour Windows.”

Le prochain grand défi de Microsoft sera d’intégrer Nokia (a priori début 2014).

Microsoft doit encore accélérer sa transition pour prendre en compte les tendances IT évaluées par Gartner et accentuer ses positionnements OS en conséquence : PC en berne (282 millions d’unités seront écoulées en 2014 contre 303 millions en 2013), essor des tablettes (185 millions en 2013, 263 millions en 2014) et les smartphones (Windows Phone s’impose progressivement comme le troisième OS mobile maos loin derrière Android et iOS).

——————

Quiz : Connaissez-vous vraiment Microsoft ?

—————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur