Résultats : Microsoft toussote avec la tablette Surface RT

BourseEntrepriseMobilitéPoste de travailRégulationsSystèmes d'exploitationTablettes
microsoft-resultats-financiers-exercice-fiscal-2012-2013

Les indicateurs financiers de Microsoft sur l’exercice fiscal 2012-2013 restent stables avec la forte contribution de la division Business (Office) mais le niveau des ventes de tablettes est décevant.

La Bourse se souviendra de “l’ajustement d’inventaire” de la tablette Surface RT, qui a un peu terni la publication des résultats financiers de Microsoft.

Le groupe de Steve Ballmer vient de boucler son exercice fiscal 2012 – 2013.

Mais une mauvaise surprise attendait les investisseurs de la présentation des résultats sur le quatrième trimestre (correspondant à la période avril – juin 2013) : une charge inattendue de 900 millions de dollars a dû être pris en compte.

Elle correspond aux invendus associés à la version de la tablette Surface RT (conçue sur microarchitecture ARM), entraînant une révision de la valeur comptable des stocks.

Le niveau de vente du terminal était si médiocre que Microsoft avait récemment annoncé une baisse de 30% du prix standard de ce terminal (349 dollars aux Etats-Unis).

Mais Microsoft ne renie en rien l’impulsion Surface sur le segment des tablettes.

D’ailleurs, la firme de Redmond n’est pas rancunière : lors de sa conférence “développeurs” du printemps, elle a clairement indiqué qu’elle allait poursuivre la double exploitation de Surface : sous Windows 8 (architecture x86) et sous Windows RT.

Et le support de Surface RT est assuré jusqu’en avril 2017.

Mais il faudra faire preuve de plus d’ingéniosité pour percer. Selon IDC, Microsoft a écoulé 900 000 exemplaires Surface (tous modèles confondus) dans le courant du premier trimestre calendaire alors que la firme a étendu les marchés géographiques de commercialisation et les canaux de distribution.

Sachant que le lancement de la tablette était survenue de manière concommittante avec la sortie de Windows 8 en octobre 2012, la part de Microsoft demeure faible par rapport au marché global (49 millions d’unités, l’iPad d’Apple jouant toujours le premier rôle sur le segment des tablettes).

Back to business : Sur le quatrième trimestre, Microsoft affiche un chiffre d’affaires de 19,90 milliards de dollars (+10,6%). Son résultat d’exploitation apparaît à 6,07 millliards de dollars tandis que le résultat net se situe à 4,97 milliards de dollars.

Plus globalement, en activité lissée sur l’exercice fiscal, Microsoft affiche un chiffre d’affaires de 77,85 milliards de dollars (+5,3%). Son résultat d’exploitation s’élève à 26,76 milliards de dollars (contre 21,7 milliards l’an passé) et son niveau de revenu net apparaît à 21,8 milliards de dollars (contre 16,9 milliards l’an passé).

A noter également que Microsoft a pris en compte l’impact des offres de réactualisation Windows (540 millions de dollars) et Office (782 millions de dollars), et une amende de 733 millions de dollars infligée par la Commission européenne (Microsoft n’avait pas respecté une partie de ses engagements antitrust).

“Au cours des prochains, nous allons travailler durement pour fournir des nouveaux terminaux exigents et proposer des expériences de haute valeur à nos partenaires , incluant Windows 8.1 pour les tablettes et les ordinateurs”, explique Steve Ballmer, CEO de Microsoft.

Avant la publication des résultats financiers, il a annoncé un remaniement profond des fonctions opérationnelles de Microsoft pour mieux s’aligner sur la stratégie “terminaux et services”.

A l’instar d’un partenaire comme Intel, la firme de Redmond doit mieux intégrer la dimension de la mobilité face au déclin du marché des PC.

Windows Phone 8 constitue le troisième OS mobile qui compte mais il demeure loin derrière Android et iOS selon IDC.

La firme doit aussi multiplier les synergies avec ses produits technologiques et services cloud destinés au grand public et aux entreprises : Office 365, Outlook.com, Skype, Xbox LIVE, gamme Dynamics (CRM), Windows Azure…

Après avoir écoulé 100 millions de licences Windows 8 dans le monde, Microsoft relance une offensive avec la version Windows 8.1 (version OEM attendue en août). La sortie grand public de l’update est attendue d’ici la fin de l’année.

Avec la nouvelle organisation de Microsoft, ce sera probablement la dernière fois que les résultats sont présentés comme tel en termes de lignes de business.

Avec la division Windows, le chiffre d’affaires est passé en un an de 18,4 milliards de dollars à 19,2 milliards. La division “Server and Tools” ( Windows Server, Microsoft SQL Server) fait mieux : 20,2 milliards de dollars contre 18,5 milliards l’an passé.

La contribution “Online services” se porte à 3,2 milliards. C’est mieux en termes de CA mais la division affiche toujours une perte d’exploitation (- 1,2 milliard de dollars, néanmoins en voie d’amélioration : – 8,1 milliards de dollars affiché sur le bilan l’an passé).

La palme revient au segment Business Division (qui comprend les performances d’Office) : 24,7 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour un résultat d’exploitation de 16,1 milliards de dollars.

Enfin, la division “Entertainment and Devices” (qui porte la Xbox mais aussi Windows Phone 8) dépasse la barre des 10 milliards de chiffres d’affaires. Son résultat d’exploitation s’améliore également (de 380 millions de dollars à 848 millions de dollars).

microsoft-tableau-indicateurs-financiers-exercice-fiscal-2012-2013

 

——————————

Quiz : Connaissez-vous vraiment les logiciels de comptabilité ?

————————–

Credit photo : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur